Le guide des Frères Musulmans Mohamed Badie va être exécuté

Le régime égyptien a frappé un grand coup. Réprimant actuellement les Frères Musulmans, ils viennent de condamner à la peine capitale Mohamed Badie, leur chef, ainsi que 22 autres pontes de l’organisation égyptienne.

C’est un véritable séisme en Egypte. La justice du pays a condamné à mort Mohamed Badie ainsi que 22 autres membres des Frères Musulmans, une organisation qui lutte contre l’influence occidentale, très écoutée dans le monde arabe. 

Les Frères Musulmans répandent leurs idées depuis 1928, date de leur création, dans le monde oriental, au Moyen Orient comme en Afrique du Nord. En Egypte, ils sont considérés comme une association terroriste depuis 2013, de même qu’en Arabie Saoudite. C’est donc pour cela que le régime égyptien a condamné à mort 22 de leurs membres, selon les médias locaux.

La justice reproche aux Frères Musulmans d’avoir « planifié le recours à la force contre l’État » ainsi que la « formation de cellules terroristes ».

Mohamed Badie, qui a 71 ans, a déjà été condamné à mort par les tribunaux égyptiens pour violences, est en train d’être rejugé dans cette affaire, et a déjà été condamné à de lourdes peines de prison, dont la prison à vie, pour des affaires similaires. Son adjoint Khairat al-Chater et l’ex-président du Parlement Saad al-Katatni ont également été condamné à la peine capitale, selon i24.

Mohamed Badie le guide suprême des Frères musulmans, lors de son procès au Caire. Mohamed Kamel, AFP
Mohamed Badie le guide suprême des Frères musulmans, lors de son procès au Caire. Mohamed Kamel, AFP

C’est le président actuel, Abdel Fattah al-Sissi, qui a promis une lutte sans merci contre le groupe terroriste, très influent dans le pays lors du Printemps Arabe. Depuis que Fattah al-Sissi a pris les reines du pays le 3 juillet 2013, chassant Mohamed Morsi, la justice et la police lutte âprement contre ces derniers, le président voulant éradiquer l’association.

Ainsi, près de 15 000 individus appartenant de près ou de loin aux Frères Musulmans ont déjà été arrêtés depuis 1 an et demi. Une répression qui pourrait bientôt toucher à sa fin. Cependant, la plupart du temps, le Grand Mufti d’Egypte décide de transformer ces condamnations à mort en prison à vie, car un seul état major des Frères Musulmans a été pendu pour l’instant. Certaines organisations accusent le gouvernement égyptien d’instrumentaliser la justice.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !