Chine : la chirurgie esthétique empêche les chinoises de rentrer au pays !

Les brésiliennes se font refaire les fesses, les californiennes veulent des poitrines imposantes et les françaises aiment retoucher leurs lèvres. Les jeunes filles chinoises, elles, aspirent à un certain idéal de beauté, se rapprochant étonnement des canons de beauté occidentaux.

Les chinoises veulent toutes ressembler aux européennes et n’hésitent pas à employer les grands moyens !

En effet, 60% des opérations effectuées par des chinoises concernent le débridage des yeux, pour en avoir de plus grands en créant une paupière mobile et l’allongement du nez. Le profil des chinoises étant jugé trop plat. Nous pouvons aisément établir un lien entre la mondialisation et ce rejet d’une identité chinoise.

cosmetic-surgery-china

Les jeunes chinoises cherchent à s’opérer et ce au meilleur prix. Elles n’hésitent pas à franchir les frontières de la Corée du Sud pour se faire opérer, où le prix des interventions chirurgicales est plus qu’abordable

Un retour au pays difficile

Un problème se pose lors de leur retour en Chine. Les jeunes femmes se voient refuser l’entrée au pays lors du contrôle territorial. Ce qui s’explique par les transformations incroyables des femmes, ne ressemblant plus du tout à leur photo d’identité.

Un papier certifiant que les femmes ont bien subi une chirurgie plastique va être mis en place, mais le système n’étant pas encore très élaboré, quelques problèmes subsistent. Comme par exemple, le groupe de 23 chinoises ayant été opéré en Corée qui a été emprisonné par les autorités de l’immigration chinoise. Les jeunes femmes méconnaissables ont dû subir un examen d’identité très poussé, consistant à analyser les parties non retouchée de leurs visages.

Voici quelques-unes des modifications physiques les plus impressionnantes faites par des chinoises.

plastic surgery chines graduates

k-plastic-surgery-00

Des métamorphoses impressionnantes

Le pays du matin calme compte en son sein un véritable gisement d’as de la chirurgie. Tout comme la Corée a même dépassé le Brésil en termes d’addiction au bistouri. Ainsi, 1 coréenne sur 3 a déjà eu recours à la chirurgie esthétique .

919419photosavantapreschirurgieesthetiqueencoreedusud1

Si le pays est précurseur concernant les nouvelles techniques chirurgicales et repousse toujours un peu plus les limites, les dérives ne sont pas inévitables. La Jeune Won Jayhun, célèbre animatrice télé sud-coréenne, s’est faite opérer le menton afin de le rendre plus pointu et affiche donc un visage en forme de « cœur ».

Le maquillage fait également des miracles

Pour changer d’apparence, la chirurgie est une solution radicale. Cependant il n’est pas obligatoire d’aller aussi loin pour obtenir des résultats tout aussi impressionnants. Le boom du marché des cosmétiques en Chine est parfaitement traduit par les clichés qui vont suivre, témoignant du fort intérêt qu’ont les chinoises pour le maquillage. Cette frénésie pour la cosmétique se partage même sur les réseaux sociaux chinois (plus d’info sur la chirurgie esthétique sur Marketing Chine)

chinoise cosm¿ªtique2

maquillag

maquillage¿ª

On remarque à travers ces différents exemples l’émergence d’une toute nouvelle sorte de tourisme, le tourisme médical. En effet même si la Chine ne cesse de se développer et affiche de nettes améliorations en terme de médical. Les chinois semblent beaucoup plus aptes à confier leur santé à des médecins étrangers et ne font pas plus confiance aux médecins locaux pour autant.

Source : ID HospitalKorea / bbs.taobao.com

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !