Cop21 ou pas, ces villes vont disparaitre sous les eaux

Il est trop tard. Conférence sur le climat, bonnes actions ou pas, ces villes sont condamnées à être ensevelies sous les eaux. Non, nous ne sommes pas dans le dernier film de Dwayne Johnson.

Ces grandes mégalopoles sont condamnées. C’est ce qu’affirme ce rapport d’un collège de scientifiques révélé ce dimanche. Ces derniers affirment que « un réchauffement de +2°C représente une menace pour l’existence à long terme de nombreuses grandes villes et régions côtières ». Nous avons voulu en savoir plus. Et ce rapport a de quoi faire peur. Vraiment peur.

New York, Sydney et Londres pourraient disparaitre sous les eaux

On avait déjà eu des frissons en lisant une première enquête parue en octobre dernier dans les Comptes-rendus de la revue Académie américaine des Sciences. Cette dernière assurait que Miami et la Nouvelle-Orléans seraient prochainement enfoui sous les eaux. Ces rapports dénoncent tous deux la même chose. La fonte des glaciers due au réchauffement climatique, mais pas que. Ils prennent également en compte la dégradation des calottes du Groenland et de l’Antarctique, ainsi que la dilatation des eaux, qui recouvrent 80% de notre territoire. 

Les grandes puissances du monde veulent limiter le réchauffement climatique à 2°. Seul hic, selon ces scientifiques, avec deux degrés de plus soit un réchauffement global de notre planète de 4°, les plus grandes mégalopoles seront enfouis dans quelques dizaines d’années, sous les eaux. Les photos sont signées Interactives.

Selon Steven Nerem, de l’université du Colorado, qui a analysé la méthodologie de l’étude., « Il y a quelques erreurs par endroits, mais c’est le mieux qu’on puisse faire avec les données disponibles publiquement« .

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !