De retour du Portugal, un des pays les plus cools d’Europe (1/2)

Première partie : Porto

Cela fait des mois que l’on me taraude pour aller au Portugal. Des amis qui ont passé de super vacances, et qui reviennent avec des souvenirs plein la tête, des articles dans différents journaux, etc. J’ai donc décidé de partir moi aussi à la découverte de ce pays.

Bienvenue au Portugal. Pays du Sud de l’Europe coincé entre la Péninsule Ibérique et l’Océan Atlantique, il jouit d’un temps relativement clément, qui attire chaque année des centaines de milliers de touristes. Car oui, le Portugal a accueilli 11,4 millions de visiteurs en 2016. Et on annonce des chiffres encore plus ahurissants pour 2017.

Vue sur le Pont Dom Luis, Porto, Portugal
Photo 2017 crédits focuSur

Si le tourisme lusitanien bénéficie du fait que bon nombre de touristes abandonnent les destinations low-cost d’Afrique du Nord en raison de l’instabilité politique de ces pays, force est de constater que le Portugal n’a absolument rien à voir avec Djerba la Douce. Fier de son patrimoine, de son authenticité, mais aussi fort d’une nouvelle génération avide de culture, de food healty et d’ouverture sur le monde, le Portugal est le pays qui vous permet d’allier plages, chill & découvertes culturelles pendant l’été.

A lire aussi : La suite de mon périple au Portugal, direction Lisbonne ! 

Photos de bâtiments typiques dans le centre de Porto Photo 2017 crédits focuSur
Photos de bâtiments typiques dans le centre de Porto
Photo 2017 crédits focuSur
Photo vue sur le centre de Porto et la Douro, Photo 2017 crédits focuSur
Photo vue sur le centre de Porto et la Douro,
Photo 2017 crédits focuSur

J’ai choisi de me concentrer cette année sur les deux villes phares du Portugal : Porto, et Lisbonne la capitale.

Porto, une ville authentique au cachet incroyable

Centre de Porto, Portugal Photo 2017 crédits focuSur
Centre de Porto, Portugal
Photo 2017 crédits focuSur

Si, comme moi, vous pensiez que Porto n’était rien d’autre qu’une ville industrielle dans laquelle il n’y avait pas grand chose à faire d’autre que de manger de la morue et boire du vin, détrompez-vous. Porto est une ville agréable à vivre, regroupée autour du fleuve Douro. Porto est un ville construite à flancs de collines, alors, tout comme pour découvrir Lisbonne, si nous n’avez rien dans les guiboles, passez votre chemin.

Porto est un lieu fascinant : perdez vous dans les rues étroites et colorées de la Ribeira, le quartier le plus ancien, pour atterrir ensuite sur les rives du Douro, afin boire un Porto pour quelques euros, avec une vue superbe sur le Pont Dom-Luís, construit par un disciple de Gustave Eiffel. Si vous avez de la brume pendant votre séjour, réjouissez-vous. La ville sera d’autant plus féérique lorsque vous l’arpenterez.

La ville est animée, de nuit comme de jour. N’hésitez pas à vous engouffrer dans des rues minuscules pour vous aventurer dans des coffee shops vegans, ou des petits restaurants dans lesquels vous vous casserez le bide pour quelques euros, et dans lesquels on vous répondra en français ou en anglais ! Au Portugal, on aime les français, donc n’hésitez pas à vous perdre dans les rues, et à demander votre chemin. Les locaux, très fiers de leur région et de leur patrimoine, ne vous enverrons jamais chier. Ca change de Paris.

Le soir, prenez votre copine, votre mec ou vos potes et allez boire des bières sur la plage de Matosinhos. Accessible depuis le métro Bolhao, le point central de ville, vous serez ainsi confronté à l’un des plus beaux couchers de soleil que vous n’ayez jamais vu.

Matosinhos : coucher de soleil à la plage à Porto
Photo focusur

Si vous voulez faire les touristes, libre à vous. Traversez le pont de Monsieur Louis et baladez vous de l’autre côté du fleuve. Déjà car la vue sur Porto est ouf de l’autre côté, mais aussi car c’est de l’autre côté qu’il y a toutes les caves. Et venir à Porto sans déguster du Porto, des pasteis de Nata (les flans locaux) ou sans se bouffer des Franceshinas bien grasses, c’est du gâchis. A noter que la Francesinha (petite française) n’a rien de français, il s’agit juste d’un croque-monsieur revisité et importé ici par un portugais, qui, après un voyage en France dans les années 60, avait décidé que notre sandwich hexagonal manquait de saveur, mais aussi de calories !

Centre de Porto, Portugal Photo 2017 crédits focuSur
Centre de Porto, Portugal
Photo 2017 crédits focuSur

On oubliait aussi : de l’autre côté du pont, il y a des cantines de poissons grillés pêchés le jour même qui longent le fleuve. Car, à Porto, plus le restaurant à l’air authentique, moins c’est cher et plus c’est bon. Si vous fantasmez sur un kilo de saumon cuit au barbecue, de sardines, de bar ou de daurade, allez-y et faites vous plaisir. Vous l’avez bien mérité.

Porto vue du Porto Cruz Expérience 2017 Porto Crédits focusur
Porto vue du Porto Cruz Expérience
2017 Porto Crédits focusur

Porto vit aussi la nuit

La nuit, Porto devient une toute autre ville. Les gens se réunissent autour de la faculté de Porto, dans les rues autour de la tour des Clericos, point central de la ville, mais aussi dans des quartiers moins touristiques. Si vous aimez le Gin et que l’ambiance de la rue des Lombards à Paris vous manque, allez Galeria de Paris et prenez vous un cocktail dans le bar à gin. Ou bien rue de Cândido dos Reis. Sinon, privilégiez des quartiers plus cools, notamment dans les ruelles de Ribeira, ou autour de la Praça de Carlo Alberto. Pour continuer, finissez au Hard, club qui a été créé dans les anciennes Halles de Porto.

Porto est une ville verte. La journée, profitez-en, baladez-vous dans la ville à la découverte de ceux-ci. Les jardins du Palacio de Cristal sont les plus cools, avec ceux de la Casa de Serralves, le musée d’Art Moderne de Porto, qui vaut lui aussi le coup d’oeil.

Porto Portugal photos 2017 voyage
Porto vue coucher de soleil Pont
Crédits focuSur

A lire aussi : La suite de mon périple au Portugal, direction Lisbonne ! 

Photos de bâtiments typiques dans le centre de Porto Photo 2017 crédits focuSur
Photos de bâtiments typiques dans le centre de Porto
Photo 2017 crédits focuSur

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !