Les pires publicités sexistes en 2017

Ces publicités sont toutes plus sexistes les unes que les autres. Elles ne datent pas du siècle dernier, mais belles et bien de 2017 !

Alors que les médias sont focalisés sur la parité hommes / femmes, les publicitaires, eux, oublient les bonnes manières le temps d’une campagne. focuS sur les dernières campagnes les plus sexistes en 2017. Ici, plongez au plus profond des stéréotypes primaires, de l’« essence » même  du féminin selon le marketing, en ce qui concerne les envies, les gouts, les besoins.

Gifi avec Loana

L’ex candidate de télé-réalité a utilisé l’image de Loana pour vendre… un jaccuzzi. On se souvient que Loana avait défrayé la chronique en ayant des rapports sexuelles lors de son apparition dans Loft Story sur M6. La jeune femme est accompagnée par Benjamin Castaldi dans le jaccuzzi. Puis, dans celui-ci, Loana deviendra plus mince. Sans doute la pub la plus scandaleuse de notre top.

16 ans après, Loana et Benjamin Castaldi se retrouvent au bord d’un jacuzzi… 😂🔎 SPA disponible dans vos magasins GiFi ➡ https://magasins.gifi.fr/

Publié par GiFi sur mercredi 21 juin 2017

Renault Twingo

Pourquoi ne pas avoir une voiture à la couleur de son vernis à ongles ? Twingo propose un vernis plus une voiture en adéquation avec le coloris du vernis… Comme si une femme ne pouvait pas acheter une voiture pour autre chose que la couleur.

Lynjet : les femmes ne savent pas conduire un jet privé

Jamais une femme ne pourrait conduire un jet privé. Dans ce cas-là, pour éviter le moindre risque, autant passer par une compagnie de location de jet, qui fournira également un chauffeur… qualifié.

Les sacs Auchan bien sexistes

Une réédition d’une publicité des années 60 imprimée sur des sacs Auchan. Pas de doutes, nous sommes bien retombés un bon demi-siècle en arrière.

Volvic : en retard pour faire du shopping

Quoi de plus triste que cette pauvre femme, dont l’avion aura du retard, alors qu’elle partait en week end shopping ? Ici, la femme est un vu comme un simple consommateur, sans discernement, noyée dans le marché de masse moderne.

Yves Saint-Laurent : la femme objet

Certains ont demandé le retrait de ces publicités, jugées offensantes, surfant sur le thème de la femme objet, sans aucun rapport avec le travail de Yves Saint Laurent.

Merci Uber Eats, grâce à vous, ce soir madame ne cuisine pas

Aux USA, dans la série « Donnez moi un cliché primaire », Uber Eats fait fort. Le service de livraison / restauration à domicile permet à madame de ne pas cuisiner ce soir ! Comme si c’était forcément à elle de cuisiner. Merci Uber.

Audi : choisis ta femme comme tu choisirais une voiture

Belle image de la femme vue de Chine

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !