Antartique : Une forêt découverte vieille de 260 millions d’années

Une forêt qui existait avant même que les dinosaures n’existent !

Des scientifiques explorant une région reculée de l’Antarctique ont découvert par hasard des traces d’une forêt âgée de 260 millions d’années, à l’aide de récupérant fragments d’arbres fossilisés extraits du sol gelé des montagnes alentours.

Transantarctic Mountains NASA image of some of the Transantarctic Mountains. (These should really be named the "Lovecraft" Mountains - see the short story At the Mountains of Madness.)
Stuart Ranking Flickr Transantarctic Mountains
NASA image of some of the Transantarctic Mountains.

L’Antarctique n’a pas toujours été un gigantesque bloc de glace. Il y a des millions d’années, ce continent était un territoire riche et fertile, plein de végétation, doté d’une forêt luxuriante ! L’Antartique était un continent beaucoup plus chaud et agréable à vivre dans lequel abondaient faune & flore.

Selon les premières affirmations des scientifiques, la forêt aurait existé avant l’extinction Permien-Trias ou extinction permienne, une extinction massive survenue il y a environ 252 millions d’années. Ce cataclysme ayant eu pour effet par la disparition de 95 % des espèces marines et anéantissant 70 % des espèces vivant sur les continents. Soit la pire catastrophe ayant eu lieu sur Terre, causée par d’énormes éruptions volcaniques prolongées en Sibérie, qui ont fait grimper en flèche la température mondiale. Environ 20 millions d’années plus tard, les premiers dinosaures ont commencé à apparaitre sur Terre. 

« Cette forêt est un aperçu de la vie avant l’extinction, qui peut nous aider à comprendre ce qui a causé l’événement », a déclaré le géologue Erik Gulbranson, qui faisait partie de l’équipe d’expédition, dans un communiqué.

La forêt aurait survécue à cet extinction, devenant ainsi l’un des vestiges les plus anciens de notre planète. Les chercheurs de l’Université du Wisconsin-Milwaukee, qui ont mené cette expédition, se sont rendus au pied des montagnes Transantarctiques, aux abords de la forêt. Les Montagnes transantarctiques, sont une chaine de l’Antartique connu par les alpinistes et mordus de montagne.

Les scientifiques sont partis en expédition afin de rechercher des échantillons de végétation, au pied de la forêt, sur un continent, qui, jadis, était beaucoup plus chaud, et où la végétation était présente en abondance.

A la fin de la période permienne, des plantes telles que de la mousse ou des fougères recouvrant ce continent, qui était beaucoup moins éloigné de ses voisins. Les chercheurs ont cherché ces plantes afin de comprendre comment le climat a changé au cours de cette période. Au cours de leur expédition, l’équipe a trouvé 13 morceaux d’arbres fossilisés. La datation a montré que les arbres avaient plus de 260 millions d’années, comme l’explique Newsweek, notre source.

Cela nous permettra d’en savoir plus à propos de cette extinction massive. Le scientifique Erik Gulbranson souhaite en effet déterminer exactement comment les plantes réagissent aux changements environnementaux soudains, et pour cela, il prévoit de rester sur place jusqu’en janvier 2018.

« Le dossier géologique nous montre le début, le milieu et la fin des changements climatiques », a-t-il déclaré. « Avec une étude plus approfondie, nous pouvons mieux comprendre comment les gaz à effet de serre et le changement climatique affectent la vie sur Terre » explique-t-il dans le communiqué.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !