Colin Kaepernick élu citoyen de l’année par le magazine GQ

Le footballeur américain Colin Kaepernick a été récompensé personnalité de l’année

Le magazine GQ remet chaque année son trophée du citoyen de l’année. Cette année, c’est le quarterback américain Colin Kaepernick qui a reçu le précieux trophée.

Colin Kaepernick GQ USA couverture personnalité de l'année
Colin Kaepernick GQ USA couverture personnalité de l’année

Il ne remportera sans doute pas de trophée cette saison en club. Toujours sans emploi après son renvoi du club des 49er pour avoir protesté, à sa manière, contre les injustices et la violence aux Etats-Unis. Le rappeur J. Cole a déclaré que Kaepernick «a sacrifié son rêve» pour défendre une cause. En effet, depuis son geste polémique – le refus se lever pendant l’hymne l’hymne américain- en signe de protestation, Colin Kapernick a été licencié du club des San Franscisco 49er, et n’a jamais trouvé de nouveau club, malgré son CV et son expérience.

Colin Kaepernick récompensé par QG pour avoir initié un mouvement

Depuis, de nombreux joueurs et présidents de club, de football américain mais aussi de NBA, ont pris la parole pour dénoncer les agissements du gouvernement Trump, et de la police, comme l’explique cet article du Monde datant du mois de septembre dernier.

Un mouvement repris par des centaines de sportifs, qui, genoux à terre pendant l’hymne américain, viennent à protester contre la manière dont les individus de couleur sont traités sur le continent américain, contre la montée de l’extrémisme et du puritanisme développé par Trump, de la hausse de la violence et du communautarisme, ainsi que le peu d’égalités aux USA devant la justice.

Colin Kaepernick a perdu son travail pour la bonne cause

Le président Donald Trump, excédé par ce mouvement de contestation émanant du sport US, a suggéré que les propriétaires des clubs devraient licencier tous les joueurs qui se sont agenouillés pendant l’hymne, comme l’explique cet article sur notre site.  Une joute verbale acerbe a même commencé en septembre dans les médias.

Stephen Curry, qui a refusé de se rendre à la Maison Blanche, avait été soutenu par son équipe NBA, champions 2017. Lebron James, qui a aussi interpellé Donald Trump via les médias et les réseaux sociaux, a été soutenu par son club, contrairement à Donald Kapernick, initiateur d’un mouvement de révolte, qui a été licencié manu-militari par SF.

Colin Kaepernick, quarterback en NFL, recherche un club désespérément

GQ tient à saluer le geste courageux d’un homme, qui a lancé un mouvement massif aux USA, symbole de la lutte anti-Trump, contre les injustices sociales, symbole d’une Amérique qui en a marre.

Kaepernick espère retrouver rapidement un emploi poste de quarterback au sein de l’une des 32 équipes de la NFL.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !