Rappeurs Chinois : « Les occidentaux, ils sont trop méchants »

Avez-vous vu le dernier épisode de Game of Propagande ? Sinon, pas d’inquiétudes. Nous allons vous faire une séance de rattrapage…

Rap patriotique ?

Le schéma de la propagande chinoise a toujours suivi le même modèle : un Occident impérialiste et agressif face à une Chine pacifique, peu encline au conflit, mais déterminée. Et nos médias sont dépeints comme des outils de désinformation au service des gouvernements (ironique oui…) dont le seul but est de discréditer la Chine et les dirigeants chinois.

Mais, si le fond reste le même, la forme est cette fois plutôt singulière avec du rap patriotique. La chanson aborde de nombreux thèmes récurrents à la Chine, tels que la difficulté de gérer un pays de cette taille en reléguant l’importance des problèmes comme la pollution, les scandales alimentaires et la corruption. Les États-Unis sont, bien entendu les plus ciblés dans les critiques, avec des références aux fusillades et contrôles des armes.

Il est intéressant de noter que cette musique, sous-titrée en chinois, est chantée en anglais. Cette dernière nous est donc destinée. Les auteurs ont en effet annoncé leur intention de changer notre façon de voir l’empire du Milieu.

Le groupe à l’origine de ce chef-d’œuvre ne nous est d’ailleurs pas inconnu. CD REV est en effet à l’origine de plusieurs chansons nationalistes comme « La force du rouge », qui est ouvertement grossière. Les rappeurs ont peut-être compris qu’insulter les gens n’est pas le meilleur moyen de les rallier à sa cause.

 

Montée du Nationalisme

china patriotic

Cependant ceci n’est qu’un des symptômes d’un malaise plus profond. Le nationalisme chinois s’est souvent traduit en violences ces dernières années. Souvenez-vous, quand, après les manifestations de Paris à l’occasion des Jeux olympiques, plusieurs magasins et avaient été attaqués et des personnes avaient été blessés. Plus récemment se sont les intérêts japonais qui ont été pris pour cible à la suite des disputes territoriales entre les deux pays. Cela a également eu des conséquences sur le tourisme.

Pour en revenir à cette vidéo. Nous sommes assez cyniques sur ce genre d’initiatives en communication, souvent malheureuse. Surtout quand on connaît la mauvaise foi politique qui les motive. La ligue de la jeunesse communiste qui a aidé à la production du clip n’est pas le temple de l’impartialité. La chanson reprend d’ailleurs plusieurs slogans du plan présidentiel chinois.

Un fond de vérité ? 

chinese

Vivant en Chine depuis plusieurs années, nous ne ressentons pas le « poids de la dictature communiste » dans notre vie quotidienne. On l’a cherché pourtant. Si tous les médias français en parlent, c’est qu’il doit bien être quelque part.

La Chine est un pays que nous aimons (sans quoi nous n’y serions pas installés) et qui est en transition. Des efforts sont faits, mais faire changer de cap à cet immense navire n’est pas chose aisée.

Et il est vrai que nos médias généralistes donnent souvent une vision simpliste de la situation, avec une analyse parfois trop manichéenne. Enfin, nous espérons qu’une compréhension mutuelle va se développer dans les années à venir. Mais, dans le même temps, nous espérons que le rap patriotique ne deviendra pas une mode, car cela serait criminel.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !