Dove, accusé de racisme, s’excuse sur les réseaux sociaux

L’espace d’une publicité, la marque Dove a reculé un siècle en arrière, lorsqu’il était encore permis de grimer les gens de couleur au travers de la publicité.

En mettant en parallèle de jeunes femmes noires et blanches, la marque de savon Dove a créée une vive polémique ce dimanche sur le web. Tout a commencé lorsque Dove a décidé de valider une campagne publicitaire Facebook Ads. Dans cette campagne, on voit une jeune femme noire retirer son haut, puis utiliser un gel douche de la marque Dove, puis devenir blanche…

Une publicité qui, très vite, a commencé à être dénoncée. Ce dimanche soir, certains ont appelé au boycott de la marque de gels douches et de cosmétiques, par le biais des réseaux sociaux, dont Twitter, via le hashtag . De nombreux internautes se sont plaints, déclenchant un tollé sur le web, très vite repris dans les médias.

Tant et si bien que la marque Dove a du présenter ses excuses, excuses pas vraiment acceptées lorsque l’on lit les réponses des internautes, indignés. Il faut dire que ce genre de publicité ne fait pas légion au 21ème siècle en France, un pays qui n’a pas hésité à se moquer ou à rabaisser les noirs, les femmes et les juifs par l’intermédiaire de la publicité jusqu’aux alentours des années 70.

 

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !