La vidéo verticale va-t-elle casser les codes de la publicité sur mobile ?

Selon une étude réalisée par IPSOS, les agences de publicité ont intérêt à travailler sur des formats de vidéos verticales sur mobile.

N’en déplaise à Keen’V, l’avenir des vidéos ne s’écrit pas à l’horizontale. Selon influencia.net, une étude commandée par Teads (entreprise spécialisée dans la vidéo programmatique) et réalisée par IPSOS montre que l’avenir de la publicité mobile se dessine à la verticale. Après avoir scruté les réactions en temps réel de 1350 personnes, l’étude indique que « la pub 100% mobile accroît le degré d’attention du consommateur de 80% ». Une information qui devrait pousser les annonceurs à proposer des publicités exclusivement pour mobile, alors que, jusqu’à maintenant, ces dernières étaient souvent des pièces rapportées et réadaptées de la télévision. De plus, une tendance émerge : les utilisateurs étaient plus enclins à interagir avec la publicité lorsqu’elle était au format vertical.

Moins intrusive, la publicité verticale pour combattre les adblockers ?

Plus de la moitié des sondés ont répondu que la publicité verticale était moins intrusive. Un moyen concret de combattre l’inévitable montée des adblockers. En effet, selon Les Échos, 30% des Français utilisent adblocks. Un manque à gagner certain pour les annonceurs, soucieux de monétiser leurs contenus au maximum. Quoi qu’il en soit, qu’elle soit verticale, horizontale, réadaptée ou dédiée, la publicité mobile à de beaux jours devant elle : selon Blogdumodérateur, la publicité sur mobile dépassera la publicité sur desktop en 2017. 

Et vous, préférez-vous la publicité horizontale ou verticale ? 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !