Rencontre avec les âmes damnées du Festival Château Perché

A quelques jours du Festival Château Perché, nous avons posé quelques questions aux orgas, histoire d’en savoir davantage sur la petite sauterie qu’ils nous proposent.

Pourquoi le nom de Château Perché ?

Au début on voulait l’appeler Fateau Cherché Pestival, mais après on s’est dit que faire un anagramme c’était marrant.

Qui se cache derrière ce projet  ?

Des Berlinois qui ont fait trop de soirées à Clermont-Ferrand. Ils préféreraient le 101 au Sisyphoss et la Salers au Schnaps. Ils se sont donc sédentarisés dans le coeur de la France afin de rider la vague techno jusqu’au bout.

Pourquoi avoir quitté votre Auvergne natale cette année ? 

Les autorités en Auvergne sont clairement conservatrices. On a été très mal reçu, beaucoup de bâtons dans les roues au niveau communal et préfectoral, des départements qui nous ont ignorés. Et puis au final les Châteaux qui ont la bonne taille pour nos events sont peu nombreux, surtout quand tu dois faire une croix sur tout ce qui est domaine public. Donc quand on a trouvé un beau château avec des propriétaires accueillants et une maire engagée pour la culture, juste à côté de l’Allier, quand bien même on était dans le département du Cher, on a foncé. Et au final le département du Cher nous apporte de l’aide, la préfecture et le SDIS sont très compétents, avec l’expérience du printemps de Bourges je pense qu’ils comprennent l’importance de ce qu’on fait pour la vie des territoires.

Un poème en vers destiné à vos châtelains perchés  ?

De Colbert à d’Aligny

Musique de chambre ou CDJ

Demeure de seigneurs

Ouverte au peuple raver

Ainay le Vieil va régaler vos oreilles

Du servage à la cervoise

Petites scènes grivoises

Caissons et écussons

Venez parés de votre plus belle toison

«  Parlez-nous du thème de cette année » ?

Enfance et sorcellerie parce que quand on se retrouve devant ces murailles immenses, mâchicoulis et meurtrières, on retombe tout de suite en enfance. Sorcellerie parce que le château est connu pour ses histoires de magie, une de ses résidentes se serait transformée en dragon il y a bien longtemps, et elle vole aujourd’hui au-dessus du château. Et un festival c’est pas fait pour ça ? Se sentir comme un gosse, vivre la magie, croire à la mystique de la musique.

Votre projet avec le festival de musique YinYang ?

Yin Yang font la même chose que nous mais en Chine. Ils se battent pour faire un pont entre musique contemporaine et patrimoine historique. Ils font vibrer la muraille de Chine au son des meilleurs DJs internationaux. On leur a envoyé des artistes à leur dernière édition, des artistes phares de la famille perchée (Jack de Marseille et Savaggio) et nous ils nous envoient le meilleur de leur collectif aussi!

Quelle est la portée culturelle du festival ?

Le milieu de la culture a un énorme Cul, il arrête pas de se renifler les pets. Nous on essaye de faire quelque chose d’ouvert, d’accessible, qui fait intervenir un grand nombre de disciplines (DJing, graffiti, tattoo, danse, théâtre, peinture, etc.) et où on espère que beaucoup peuvent y trouver leur compte. Ce qui compte c’est l’atmosphère, passer un bon moment, découvrir un lieu, découvrir des artistes perchés qui font des trucs peu communs. On est là pour faire des ponts entre différentes cultures, pour faire du lien, pour faire vivre intensément et pour faire revivre la liberté.

 Pas d’interdiction préfectorale cette année ? 

Inch’allah

Aura-t’on accès à la quasi intégralité du Château ? 

Quasi-oui

Une citation qui décrit cette édition de Château Perché ? 

Meilleur festival de l’univers et de Navarre

Un guide de voyage pour les châtelains ?

On entre par les jolies douves, on en prend plein la face, on pénètre la cour du Château et l’âme commence à s’élever, et à la fin du voyage dans les jardins classiques notre esprit finit dans le nexus infini de l’univers.

Quelles activités vont agrémenter « le processus de perche » ?

Le processus de Perche est un processus personnel d’accomplissement de soi. Chaque personne trouvera une ou plusieurs activités qui raviront ses sens et ouvriront son esprit vers d’autres horizons.

Quels artistes attendez-vous en priorité ?

Hyenah parce qu’il est peut-être le meilleur en afro-house du monde aujourd’hui. Pierre Noisiez du Fuse qu’on aime. L’équipe Perchépolis revient comme chaque année et pour nous c’est toujours une congrégation heureuse. Cabaret contemporain va nous sortir du train-train et en mettre plein la vue. Et Iorie parce que c’est le futur de la Deep House berlinoise.

Amen,

Plus d’infos & billeterie : RDV sur la page Facebook de l’évènement 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !