Bienvenue à Bali, l’ile paradisiaque sur laquelle on donne du chien à manger aux touristes

Chaque anné, 70 000 chiens sont sacrifiés, qui arrivent dans les assiettes des touristes

Chiens en cages... © parkphoom
Chiens en cages… © parkphoom

Scandale ! L’enquête menée par l’ONG Animals Australia a tout l’effet d’une bombe.

Un trafic de viande de chien à Bali 

Nous vous parlions dans nos colonnes du festival barbare de Yulin, en Chine, durant lequel des dizaines de milliers de chiens sont sacrifiés chaque année, à cause de croyances ancestrales. Mais, les chiffres en matière d’animaux tués, avancés par l’association Animals Australia sont bien pires que ceux du festival de Yulin, connu pour sa cruauté.

Luke, un membre de l’ONG, a décidé de mener un reportage, caméra à la main. Pour ce faire, il a choisi de se faire passer pour un réalisateur de documentaires. Naïvement, les trafiquants de chien lui ont révélé tous leurs petits secrets. Et nul doute que Luke ne s’attendait pas à cela…

Je me suis assis alors que je le regardais mourir et me suis trouvé en train de demander pardon pour la cruauté de mon confrère humain

Chaque année, des chiens sont volés à leurs propriétaires ou encore ramassés dans la rue. Comme l’explique Luke, “Ils m’ont même invité à me joindre à eux alors qu’ils volaient, empoisonnaient et tuaient ces chiens. Oui, certains de ces chiens sont empoisonnés au cyanure… Mais pas que… d’autres chiens se font battre jusqu’à la mort. L’ONG parle de scènes horribles filmées par le faux réalisateur, assis, en pleurs, autour de pauvres bêtes agonisantes.

La cruauté à son paroxysme à Bali

Ce qui peut poser problème, c’est que la consommation de viande de chien n’est pas interdite à proprement parler à Bali, même si elle ne fait pas partie de la tradition sur l’ile. Les indous tentent tant bien que mal de la faire interdire, en vain. En revanche, il est purement interdit d’abattre ainsi ces animaux. Ces chiens sont ensuite vendus aux restaurants, aux hôtels ou encore aux restaurants ambulants, ces derniers font alors passer la viande de chien pour du poulet…

Vous aussi, vous pouvez vous mobiliser en signant la pétition ici (en anglais)  :  https://secure.animalsaustralia.org/take_action/bali-dog-meat-trade/

 

 

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !