Pourquoi le web raffole des licornes ?

Depuis plusieurs années, elles sont partout ! Sur les mugs, les t-shirts, les coques de téléphones, les casquettes, et bien sûr, sur le web, les licornes font presque partie de notre quotidien. Pourquoi cet animal mythique affole-t-il les réseaux sociaux ? Et pourquoi certains et plus sûrement certaines, deviennent complètement gaga lorsqu’elles aperçoivent en animation ou encore en peluche ce cheval à la belle corne ? Après un travail d’investigation particulièrement éprouvant, j’essaie de répondre à ces questions primordiales à la santé mentale de toute une génération.

licorne web

Depuis plusieurs années, elles sont partout ! Sur les mugs, les t-shirts, les coques de téléphones, les casquettes, et bien sûr pleins d’autres objets et gadgets, sur le web, les licornes font presque partie de notre quotidien.

Pourquoi cet animal mythique (ou pas) affole-t-il les réseaux sociaux ? Et pourquoi certains et plus sûrement certaines, deviennent complètement gaga lorsqu’elles aperçoivent en animation ou encore en peluche ce cheval à la belle corne ? Après un travail d’investigation particulièrement éprouvant, j’essaie de répondre à ces questions primordiales à la santé mentale de toute une génération.

Pourquoi adore-t-on les licornes ?

Tant d’amour pour la licorne, c’est fou me direz-vous ! J’en suis conscient mais d’où vient cette passion de cet animal mythique ? Voici une liste non-exhaustive qui pourrait expliquer le pourquoi du comment.

1. La licorne nous renvoie à l’innocence de l’enfance

Cette époque où on croyait encore au père-noël, où l’on espérait voir un jour nos jouets prendre vie, où le fait de grimper sur un arc-en-ciel nous semblait complètement possible, bref où la magie, la vraie, avait une place importante dans nos petites têtes blondes. Même si on est aujourd’hui plus vieux, plus sérieux, et parfois même un peu triste, la licorne réveille notre âme d’enfant et nous permet de revoir le monde pendant quelques minutes avec des paillettes dans les yeux.

2. La magie de la licorne nous extrait de la monotonie de nos vies bien trop rébarbative et terre-à-terre

Grâce à sa corne magique, la licorne créé du rêve et elle semble résister aux préjugés et à la tristesse ambiante. On entend que le prince charmant n’existe plus, que les princesses sont des produits marketing de chez Disney, ou encore que les fées ne sont plus à la mode… En revanche, la licorne reste en haut de l’affiche et semble presque intouchable.

3. Les filles sont nombreuses a aimer les chevaux

On a tous au moins une copine qui a fait de l’équitation. Forcément toutes ses jeunes filles devenues femmes aiment forcément toujours les chevaux, et encore plus lorsqu’ils sont magiques.

amour licorne

4. Peut-être une question de sexe

Si Freud était toujours en vie, il nous expliquerait évidemment que l’amour pour les licornes provient d’une pulsion sexuelle. La licorne serait alors la représentation de la dualité entre l’envie de rester petite fille, et le souhait de devenir une femme à la sexualité épanouie. La licorne rose ou colorée représente alors la peluche de l’enfant, pendant que la corne s’affiche fièrement droite et dure comme le certain membre d’un homme au garde à vous.

Déjà au Moyen-âge, on pensait que la licorne était un être plutôt obsédé, et pour l’attirer, les chasseurs se servaient de jeunes vierges nues comme d’un appât. Cet animal mythique et légendaire n’est donc pas toujours l’être mignon et gentil qu’on voudrait bien le croire.

licorne peluche

5. On aime aussi la trash-licorne

Enfin, certains aiment utiliser l’innocence de la licorne, dans le street-art notamment, pour rendre le trash plus mignon. Ainsi on trouve des dessins ou des vidéos, où la licorne défèque des étrons multicolores, jouit des arcs-en-ciel, ou vomit des couleurs magnifiques à la suite d’une soirée probablement trop alcoolisée.

C’est souvent une façon de se moquer de la société de consommation où la licorne est d’ailleurs devenue un business. L’équidé cornu devient alors un outil de transgression et de détournement qui représente bien une société aseptisée, très propre à première vue, mais souvent ultra violente lorsqu’on regarde de plus prés. Bref, la licorne est donc aussi politique.

Elle est donc partout, et qu’on l’aime ou qu’on la déteste, elle fait partie de l’imaginaire depuis plusieurs centaines d’années, et cette fascination pour ce cheval magique n’est pas près de s’arrêter.

haters licornes

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !