Les kebabs bientôt interdits en Europe ?

Avis à tous les amateurs de junk food. La viande de kebab est actuellement dans le collimateur de l’Union Européenne.

Viande Kebab interdits ? Photo DR
Viande Kebab interdits ?
Photo DR

Se pourrait-il que les kebabs soient purement et simplement interdits sur le territoire européen? Une commission santé du Parlement Européen a constaté que la viande de kebab contient des additifs phosphatés.

Les additifs phosphatés sont contenus dans la viande congelée de kebab. En décembre dernier, la Commission avait autorisée les phosphates dans les aliments transformés, malgré de nombreux votes protestataires.

Mais une étude scientifique sur les additifs pourrait remettre en cause leur utilisation. Cette étude, publiée par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) avant la fin 2018, pourrait réguler leur utilisation, et interdire… la viande de kebab surgelée.

Le phosphore se transforme en phosphate dans notre organisme. Il est contenu dans la viande ou encore le poisson et les laitages. Il est essentiel au bon fonctionnement de nos cellules. Si les phosphates organiques sont essentiels pour notre corps, en revanche il existe des phosphates dits inorganiques, présents dans des produits transformés, qui sont dangereux pour la santé. Tant et si bien que nous consommons deux fois plus de phosphates maintenant que pendant les années 70. 

Phosphates ? Quels risques ?

La consommation excessive de phosphore entrainent un dérèglement cellulaire ainsi que l’augmentation des risques cardiaques, ainsi que des troubles respiratoires et neurologiques. On en retrouve dans les sodas, ainsi que dans les laitages sucrées, et aussi en grande quantité dans la viande de kebab surgelée.

Sur Twitter, nombreux ceux sont qui se sont insurgés. Fans de junk-food, adorateurs de kebabs, ils s’inquiètent de la disparition de leur grec préféré. Une eurodéputée a déclaré que la fin des kebabs seraient avant tout un problème d’ordre social :

«Une interdiction de l’ajout de phosphates mettrait fin à la production de broches et entraînerait la perte de milliers d’emplois», a déclaré une eurodéputée, Renate Sommer.

Réponse attendue de la commission le 18 décembre prochain. On se demande bien comment l’UE pourrait interdire la viande de kebab, mais ne pas interdire les sodas. D’autant plus que certains kebabs font leur viande eux-même, et utilisent peu ou pas de phosphates !

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !