Rencontre : Tiffany Roubert une photographe avec le vent dans les voiles

Les contributeurs de focuSur Damien Orsat et Paul Salmon sont allés à la rencontre de la jeune Tiffany Roubert, une photographe pleine de talent souhaitant vous faire voyager à travers ses photos.

Salut Tiffany, présente-nous ton travail et ton univers.

J’ai commencé à faire de la photo quand j’ai débarqué en Australie, en 2012, à l’âge de 22 ans. Mais ce n’est que cette année que j’ai décidé de m’y mettre sérieusement et de ne faire plus que ça.

Mon univers était donc d’abord fait de plages paradisiaques et de kangourous, puis il a tout naturellement évolué vers de la photo « lifestyle », ou je cherchais simplement à immortaliser avec mon boitier mes moments sacrés. Depuis je me suis prêtée au reportage, j’ai même décidé d’étudier le photo-journalisme à Londres en rentrant d’Australie… et maintenant je fais même du social, je pars le mois prochain couvrir un mariage à Las Vegas!

Quelles sont tes inspirations ?

Aussi cliché que ça puisse paraître mes inspirations sont ces petites choses de tous les jours, les gens atypiques qui m’entourent, ceux qui s’aiment, ceux qui rêvent, un film, une expo, une chanson… Mais d’une manière encore plus générale je dirais mes petites aventures et ceux avec qui je les partage… Et très souvent donc, mon amoureuse.

3

As-tu déjà exposé ton travail, et si oui, où?

J’ai exposé sur Londres, lors du show final de mon année de photo-journalisme et deux fois sur Marseille dans le cadre de deux festivals cet été (« We Are Together » et le « Delta Festival »).

À qui est destiné ton travail?

À absolument tous ceux qui y sont ouverts.

Pour ta série sur le couple de femmes, y a-t-il un message derrière ou c’est juste par plaisir que tu réalises cette série ?

J’ai réalisé cette série pendant toute la polémique sur la légalisation du mariage gay en France, j’avais envie de montrer, comme je le dis dans mon intro, que le concept de l’amour véritable demeure le même pour tous, qu’importe l’orientation sexuelle. Il y a eu donc bien évidemment beaucoup de plaisir à la réaliser, mais avant tout un vrai message à faire passer.

5

Quelle importance donnes-tu à Internet pour exposer ton travail?

Internet est génial pour partager avec les gens et faire découvrir son travail. Bon je suis complètement à la ramasse avec les pages type Tumblr ou autre Flickr, mais je tiens à jour mon site web, mon Instagram et dernièrement j’ai créé une page Facebook, ce qui rend la diffusion de mes photos et l’échange avec les gens encore plus facile.

Petite question sur la triste actualité. Comment as-tu réagi aux attaques du 13 novembre en tant qu’artiste?

J’étais à New-York lors des attentats, j’ai donc vécu ce drame de loin, mais je me suis rendue à un gros rassemblement le lendemain à Washington Square, alors comme tout le monde j’étais émue, j’ai pris des photos, et j’ai chanté la Marseillaise… Puis en rentrant j’ai eu encore plus envie de créer, de véhiculer des images positives. C’est important je crois, de redoubler d’amour.

Et pour finir, un mot, une citation qui t’identifie ou te touche.

« Dans 20 ans, tu seras plus déçu par les choses que tu n’auras pas faites que par celles que tu auras faites. Alors, largue les amarres, sors du port, attrape les alizés dans tes voiles. Explore. Rêve. Découvre. » Mark Twain.

Embarquement

Découvrez le travail de Tiffany sur Facebook et son site Internet.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !