Fashion week London : Burberry, le nouveau Gucci ?

Petite escapade à la Fashion Week de Londres

Après 17 années à la tête de la direction artistique de la maison Burberry, Christopher Bailey, faisait ses adieux à la griffe britannique avec un défilé qui marquera les esprits pour très longtemps.

Le ton est donné dès le début du défilé, tonalité sobre, jeux de lumières plongeant les spectateurs dans un univers digne d’un bon vieux film en noir et blanc. De quoi comprendre que cela sera le dernier défilé du directeur artistique de Burberry, Christopher Bailey. L’ouverture débute par la top et mannequin iconique Adwoa Aboah, s’en suivra une flopée de personnalités à l’instar de Cara Delevingne. 

Doudoune oversize, de la couleur par palettes, défilé engagé avec le retour de la jupe pour homme, l’acheteur Burberry sera LGBTQ et surtout fan d’art. À l’instar de cette oeuvre qui compose principalement le défilé londonien, prêtée par le musée MONA en Australie, et mise en forme, pour ce défilé, grâce au collectif artistique United Visual Artists (UVA).

Avec ce défilé hommage et engagé, Christopher Bailey apporte une autre dimension à la maison Burberry, dans la continuité d’un changement grandissant au sein de la marque. Auparavant catalogué ringarde et vieillissante, à ce jour, le vent tourne d’une certaine façon rappelant le début d’un succès actuel que connaît Gucci. Entre une collaboration avec le nom moins connu Gosha Rubchinskiy, un sac lors de ce défilé qui ne laissa pas indifférent du store Bailey, une dernière collection très street et chic, le challenge du nouvel directeur artistique sera énorme.

Hormis Alexander McQueen, très peu sont les designers qui s’engagent, désireux de vouloir véhiculer un message, trop souvent absorbé par la dimension commerciale.

Dans un secteur tel que celui de la mode, ce défilé Burberry fera parler de lui encore très longtemps. Hormis Alexander McQueen, très peu sont les designers qui s’engagent, désireux de vouloir véhiculer un message, trop souvent absorbé par la dimension commerciale. Et pour tout cela, Christopher Bailey marquera cette fashion week londonienne 2018.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !