Au Japon, vous pouvez louer un « vieux »

Takanobu Nishimoto, styliste de 47 ans, a décidé de lancer un site destiné aux jeunes du Japon. En effet, il existe un gouffre entre cette population et les personnes âgées, souvent moquées dans la société japonaise. Découverte de ce nouveau phénomène qui vise à rapprocher ces deux générations.

L’histoire débute en 2012 lorsqu’il entend des jeunes filles se moquer d’un homme âgé dans le train. Il décide alors de proposer ses services auprès des jeunes japonais de Tokyo. Pour la somme de 1000 yens (7 euros et 50 centimes), vous pouvez louer Takanobu qui passera une heure avec vous. La méthode est simple : sur son site, il est possible de l’ajouter à un panier comme une vulgaire marchandise et de préciser la date, le nombre d’heures et le lieu de la rencontre.

Ce styliste japonais est prêt à vous suivre et vous accompagner partout. Il refuse en revanche catégoriquement toutes les avances sexuelles. Il explique dans une interview accordée à 20 Minutes que la plupart des gens cherchent avant tout un ami, quelqu’un à qui parler. Marié à une femme de 29 ans, les clients sont souvent rassurés et lui demandent des conseils.

« Les clients veulent souvent un compagnon pour aller boire un coup, ou juste me demander conseil. Il est aussi arrivé que quelqu’un me demande de l’accompagner à un cours de taishi, de l’aider à chercher son chat ou de baptiser son hamster. »

Les « os’san » décrits par Takanobu comme des hommes « casse-pieds et un brin pervers, dégarnis, qui parlent fort, sentent mauvais, sont arrogants et se croient importants » sont mal vus dans la société. Avec plus de 1500 clients en trois ans, Takanobu estime avoir contribué un petit peu au renouveau des personnes âgées même si la tâche reste très compliquée.

Au travers de ses expériences avec la jeunesse japonaise, Takanobu Nishimito a sorti un livre pour décrire les différences entre ces générations et les moyens de les réduire. Une bien belle initiative qui se répand au Japon puisqu’un deuxième homme à Osaka, la deuxième ville japonaise, propose également ses services.

Source : 20 Minutes

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !