Etudiants étrangers : vous n’êtes plus les bienvenus au Royaume-Uni

Royaume-Uni : Les visas accordés aux étudiants étrangers vont être réduits de moitié. focuSur vous en dit davantage.

Premier effet du Brexit ? La secrétaire d’Etat à l’intérieur aurait pris la décision radicale de réduire de manière drastique les visas délivrés aux étudiants étrangers. Ainsi, le nouveau gouvernement britannique pourrait réduire de moitié l’obtention des visas pour les étudiants étrangers, de 300 000 à 170 000 pour 2017, selon une information du quotidien anglais le Guardian.

Instagram让我知道了原来漂亮的照片都是修出来的。。😐😐😐😐 #cambridge

Une photo publiée par Jenny Shangjun Jiang (@shangjunj) le

The Guardian ajoute que, peu importe si la présence d’étudiants du monde entier dans les facs Outre-Manche rapporte de l’argent au PNB de l’Etat (près de onze milliards de livres, soit 13 Mds € par an NDLR), Theresa May ne semblant plus très intéressée à l’idée de voir de plus en plus d’étrangers sur le territoire britannique.

Les universités britanniques sont en colère

Le Figaro rapporte des propos tenus par le vice-chairman de l’Université de Cardiff, au Pays de Galles, vivement remonté contre ce point de la nouvelle politique de Theresa May. «Couper les quotas d’étudiants étrangers semble être le seul moyen que le gouvernement ait trouvé pour limiter l’immigration. Mais les problèmes constatés par la population sur le sujet des migrants ne proviennent pas du tout des étudiants internationaux». Ne pas mélanger études et immigration, donc.

Des questionnaires posés par l’immigration de plus en plus complexes

Le Guardian a également rapporté des situations ubuesques dans lesquelles des étudiants n’ont pas eu de visa étudiant sans aucune raison légitime. Comme par exemple, cet étudiant qui ne connaissait pas les horaires d’ouverture de la BU, ou encore cet autre car il n’a pas su donner le nom du vice-Président de la Faculté dans laquelle il avait été accepté.

Il semblerait que seul les étudiants des Facultés les plus huppées puissent dorénavant venir sur le sol britannique.

Qu’en pensez-vous ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !