Airbnb plafonne vos locations dans le centre de Paris

Airbnb a mis en place un système de plafonnement automatique des loyers pour le centre-ville de Paris.

Le logo Airbnb en France
Le logo Airbnb

C’est une première. Alors qu’une réforme tend à limiter actuellement la spéculation  pour certains loueurs qui voient en Airbnb une mine d’or pour gagner de l’argent, Airbnb a lui aussi fait un pas en avant en faveur des voyageurs. Airbnb, pour limiter la fraude, a annoncé en aout dernier vouloir plafonner à 120 nuitées chaque compte « hote ». Afin d’éviter la concurrence déloyale envers les agences de location et envers les hôtels.

Si la moyenne annuelle des revenus des hôtes Airbnb est aux environs de 500 euros, en revanche, certains hôtes n’hésitent pas à louer leur logement entier à un prix indécent, suivant les saisons, notamment sur Paris intra-muros. Afin d’éviter la location meublée quasi professionnelle, les loueurs des 1er, 2nd, 3ème et 4ème arrondissements ne pourront dépasser la moyenne des 120 jours de location par an.

Selon le journal les Echos, un compteur sera visible sur chaque annonce des arrondissements couverts. En conséquence, l’hôte pourra suivre « facilement son activité ». Si le logement proposé est votre résidence, vous pouvez proposer ce bien immobilier à la location meublée, à raison de quatre mois par an, de manière continue ou discontinue à la nuitée, à la semaine ou au mois, comme le précise Airbnb.

Suffisant pour redonner le sourire aux directeurs d’hôtels ?

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !