Top 10 des conseils pour un meilleur pouvoir d’achat en 2016

focuSur vous propose ses conseils pour gagner en pouvoir d’achat sur l’année 2016 !

Ça y est. La période des vœux est passée, et tout le monde s’est souhaité une bonne et merveilleuse année 2016. Dans les faits, plus personne n’y croit, au fait que cette année sera meilleure que la précédente. Mais ça ne mange pas de pain, hein… Alors, on fait un grand sourire, et on espère. On espère que la santé ira. On espère qu’on trouvera le bonheur (« Ah qu’est ce que je serais heureux, si j’étais heureux ! Dixit Woody Allen« ). Et on espère surtout pouvoir avoir suffisamment d’argent pour faire face à tous nos besoins.

Alors, de façon à mettre en pratique tous nos souhaits de pouvoir d’achat, voici quelques idées, qui permettront déjà d’économiser un peu !

10 conseils pour optimiser son pouvoir d’achat en 2016

1 – Le covoiturage ou l’autopartage.

co voiturage simpson furama

Le covoiturage, tout le monde connaît. L’autopartage, beaucoup moins. Le principe ? Louer un véhicule seulement selon ses besoins, à certains créneaux horaires par exemple. Vous n’avez besoin d’une voiture que pour partir en week-end, ou seulement pour aller chercher les enfants à l’école ? Soit. Pas de problème. Il suffit de trouver dans votre agglomération, la société, la coopérative, l’association qui a mis en place ce système (voir à Paris / Marseille / Lyon).  

Ensuite, tous les coûts (entretien, assurance, réparations éventuelles) sont mutualisés au prorata de du temps d’utilisation. Autant le covoiturage est utile pour de longues distances. Autant l’autopartage est idéal pour de petits trajets. Le deuxième avantage, c’est que les véhicules étant ainsi partagés, les rues et les parkings sont moins encombrés, et il reste de la place dans le garage… Même Facebook a choisi d’investir dans le covoiturage, comme nous vous l’indiquions il y a quelques temps. 

2 – Passer aux banques en lignes 

banque en ligne focusur

Depuis quelques mois, les publicités pour les banques en ligne ne cessent d’affluer sur nos écrans et autres médias. Il faut dire que l’approche des banques en ligne est radicalement différente de celle des banques traditionnelles. Pas de frais de gestion ni de tenue de compte et une économie substantielle réalisée sur tous les compartiments de la gestion de son argent, du placement à l’épargne en passant par le crédit. Les banques en ligne sont beaucoup moins chères, à l’utilisation comme à l’entrée. D’ailleurs, quelques sites internet n’hésitent pas à faire le comparatif entre ces banques. Et les promotions actuelles faites par ces établissements permettent en sus de gratter entre 80 et 130 € de bonus de bienvenue. Un bon plan pour réduire vos dépenses.

3 – Renégocier ses contrats d’assurances

negociation assurance

Restons dans la même veine et allons voir du côté des contrats d’assurance. Entre ceux qui sont trop chers, ceux qui font doublon sans qu’on ne le sache et ceux qui ne servent strictement à rien, il y a là aussi de quoi faire le ménage et économiser quelques sesterces. De manière générale, l’idéal est de faire appel à un comparateur, ou à un courtier en assurances. En effet, ces derniers disposent de la possibilité de vous faire une offre comparative entre différentes marques. Mais surtout, il vous appartient de bien lire vos contrats, et de faire la chasse au superflu. Nombre d’options sont présentes sur des contrats différents. Ce qui signifie que vous payez deux fois pour la même prestation. Et parfois auprès du même assureur…

4 – La colocation

connard de coloc

Dans le même esprit que le covoiturage, tout le monde sait ce qu’est la colocation. Et tout le monde sait combien il est possible d’économiser en partageant son logement. Loyer, charges, courses… On ne compte pas les avantages financiers à partager son habitat. Car cela va bien plus loin que le simple aspect lié aux espèces sonnantes. Même le besoin de meubles, de vaisselle, de produits d’entretien est divisé par le nombre de colocataires. Seul bémol, il faut pouvoir accepter de vivre constamment entouré de monde. (des fois très étranges). M’enfin, certains couples y parviennent bien, non ? Et qu’est ce qu’une vie en couple si ce n’est pas une colocation ?

5 – Réduire sa consommation d’énergie

conso energie

Il existe plusieurs façons de réduire sa facture d’énergie. On peut penser à s’équiper de leds par exemple, pour remplacer ses anciennes lampes à incandescence. Elles sont plus durables et 10 fois consommatrices d’énergie pour la même puissance. Pour les propriétaires, il serait peut-être bon de penser à réévaluer la pertinence du gaz comme mode chauffage. Les poêles à bois ou à copeaux suffisent amplement dans bien des cas. Et il existe d’autres types de chaudière encore, tout aussi économiques à l’usage et très vite rentabilisées. Pensez aussi aux bacs de récupération des eaux de pluies, pour économiser un peu sur la facture d’eau. Et pour les plus bricoleurs ou ingénieux, il reste les éoliennes et/ ou panneaux solaires individuels. Pour ma part je me suis mis au chargeur solaire. (voir ce site)

6 – Penser à la sous-location 

du cash pour 2016

Encore une fois, on touche là à l’idée de propriété. Depuis que l’homme est devenu sédentaire, il a axé sa culture sur la propriété. En gros, avant, tout était à tout le monde. Et depuis, rien n’est à personne, tant que vous ne l’avez pas acheté… La sous-location, c’est la possibilité de rentabiliser des objets qui servent peu. Vous n’avez besoin de votre perceuse que trois par an ? Alors louez-la le reste du temps. Il ya sans doute quelqu’un d’autre dans votre immeuble, dans votre rue ou dans votre entourage, qui en aurait besoin deux ou trois heures dans l’année. Ce qui est génial avec cette idée, c’est que vous pouvez le faire avec tout ; votre voiture, votre maison, vos outils, vos places de parking…

7 – Repenser ses loisirs

ballade nature

Le but de travailler moins, c’était de faire exploser l’industrie des loisirs. Mais encore faut-il travailler suffisamment longtemps pour pouvoir se les payer, ces loisirs. Heureusement, certains loisirs sont accessibles à moindre frais. C’est surtout le cas l’été, avec les nombreux festivals et les concerts en plein air. Mais n’oublions pas les musées, qui, suivant les villes et les régions, offrent une matinée de gratuité par semaine. Pour vous documenter, les médiathèques sont également à votre disposition ; livres, CD, vidéos, tous les supports médias sont à portée pour un investissement très abordable. Et puis, pour les adeptes de la nature, une balade en bord de mer, en forêt ou en montagne, ça ne coûte rien. On peut se payer du bon temps, sans avoir à le payer en fait…

8 – Acheter malin, acheter d’occasion 

produtits occasion

Trocs et puces, dépôts-ventes, vides grenier, sites internet de petites annonces… Ce sont autant de moyen à la portée de tous pour acheter futé, moins cher. De nombreux objets d’occasion sont à vendre tous les jours. Et il n’y a aucune raison d’hésiter. Acheter moins cher, c’est rentabiliser plus vite. Et pour les plus réticents, sachez qu’il y autant de risques de tomber sur un objet d’occasion défectueux que sur un objet neuf « made in china » qui ne répond pas à vos attentes. Et c’est le meilleur moyen si vous voulez du rétro ou du vintage

9 – Acheter groupés 

acheter groupe

Ou comment faire se rejoindre l’idée du partage et de l’achat malin. C’est une pratique courante en ce qui concerne des lots de viandes, chez le paysan, à la campagne. Acheter un bœuf ou un cochon entier, ça peut vite revenir à cher, même si le prix au kilo est plus intéressant. Et puis, il faut aussi le congélo pour stocker la barbaque. Mais à deux, trois, cinq ou dix, ça devient tout de suite plus intéressant. Dans l’absolu, on peut même reprendre l’idée N°1. Achetez une voiture à plusieurs, et partagez-vous son utilisation et ses frais. Dès qu’une opération est intéressante financièrement sur du gros volume, regroupez-vous pour acheter.

10 – Se servir dans la nature… Et l’aider un peu aussi 

giphy

Pour ceux qui auraient un bout de terrain, pourquoi ne pas cultiver vos propres légumes ? L’investissement en temps n’est pas si important qu’on voudrait bien le dire. La permaculture est un bon moyen de faire de bonnes récoltes sans avoir trop à en faire. Il faut simplement se mettre au rythme des saisons, de la nature, et écouter ce qu’elle a à nous raconter. Si vous ne possédez pas de terrain, mais que l’idée vous intéresse, renseignez-vous dans votre commune sur les jardins partagés.

Et, si vraiment vous ne vous sentez pas les pouces verts, vous pouvez toujours aller cueillir les baies ou autres fruits dans les bois ou les vergers. N’oubliez pas non plus les champignons, et, en bord de mer, la pêche à pied. Palourdes, coques, bulots, crabes, crevettes, huîtres, moules, et même quelques poissons si vous savez pêcher au lancer. La mer offre encore des tonnes de nourriture à qui sait s’en servir en respectant le biotope.

A moins courir après l’argent, vous générerez moins de stress, et vous profiterez plus encore de vos moments privilégiés…

Toutes ces idées mises bout à bout feront de vous la personne au plus haut pouvoir d’achat en 2016, sans pour autant changer fondamentalement de style de vie. Une simple répartition différente de vos besoins vous permet d’économiser facilement. Et vous constaterez, de surcroît, qu’à moins courir après l’argent, vous générerez moins de stress, et vous profiterez plus encore de vos moments privilégiés…

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !