Le marché de l’application ne fait plus recette

Au-delà de Snapchat et Uber, les utilisateurs ne téléchargent plus d’applications sur leurs smartphones. Une tendance qui met fin à l’abondance du marché des « applis ».

Lancé en 2008, le marché des applications a déjà connu ses plus belles heures. En effet, selon Peter Kafka, du site Recode, lorsque le téléphone des utilisateurs est déjà « rempli d’applications, vous arrêtez d’en télécharger des nouvelles, saufs si elles s’appellent Uber ou Snapchat ». Bien sûr, de nouvelles applis apparaissent chaque jour, mais il est désormais très difficile de pousser les utilisateurs à les charger sur leurs téléphones. Un déclin qui avait déjà été annoncé depuis quelques années : déjà, en 2014, la plupart des Américains téléchargeaient « zéro application par mois ».

Snapchat et Uber résistent

Malgré cette baisse, Uber et Snapchat font figure d’ovnis dans le milieu. Aux Etats-Unis, cette dernière est même plus téléchargée que l’application Facebook. Une tendance qui s’explique par la stagnation du nombre de téléchargement de l’application du réseau social de Mark Zukerberg, qui a déjà attiré 1,65 milliards d’utilisateurs. Dans ces conditions, difficile de trouver de nouveaux utilisateurs. Pour finir, le marché de l’application ne fait plus recette, mais n’est pas tout à fait mort : le mois dernier, ce dernier affichait une croissance de 3% sur les 15 premières applications téléchargées aux Etats-Unis.

Et vous, téléchargez-vous toujours des applications ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !