Améliorer les performances de son commerce avec un logiciel de gestion

Avec la montée en puissance des grandes enseignent l’activité des commerces de proximité doit d’innover pour se mettre à la pointe de la technologie comme leurs concurrents et faire face pour rentabiliser leur investissement.

Dans cette optique d’innovation, les commerçants peuvent utiliser un logiciel de caisse enregistreuse certifié NF525 pour les accompagner dans toutes les tâches de la gestion de leur business.

Un logiciel pour caisses enregistreuses

La startup AddictGroup fondée en 2015 a réalisé que les attentes des petits commerces avaient bien grandi. Fini le temps des vieilles caisses ou des nombreux logiciels de gestion. Le logiciel AddicTill est totalement unifié et permet un véritable gain de temps et d’argent.

Sa solution d’encaissement s’allie avec des fonctionnalités performantes :

  • La gestion du stock
  • Fichier client
  • Modulable par secteur d’activité
  • L’écriture comptable
  • L’analyse des ventes
  • Le suivi des produits
  • L’export de document
  • Synchronisation e-commerce
  • Compatible avec les progiciels de comptabilité et de gestion

Le logiciel de caisse propose une solution centralisée sur les aspects compta, marketing et transactionnelle de tout type de commerce.

Outre sa facilité d’utilisation et ses multiples fonctionnalités pour seconder lors du traitement opérationnel, le logiciel dispose de nombreux avantages pour les utilisateurs. En effet, les données sont sécurisées et en règle avec la norme NF525. (Label obligatoire pour les caisses enregistreuses au 1er janvier 2018).

On comprend que cette caisse offrant une solution unique peut booster l’activité. Elle optimise les tâches au quotidien.

Une caisse conforme avec la loi

Chaque personne assujettie à la TVA doit être en conformité avec l’administration fiscale. Il faut impérativement pour les commerçants, artisans et entrepreneurs utiliser un logiciel de caisse enregistreuse sécurisé obligatoire certifié NF525 pour ne pas risquer une peine de 7500€ d’amende à compter du 1er janvier 2018.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !