Dans ce supermarché, payez uniquement ce que vous pouvez, selon vos revenus

La start-up de la semaine : The Real Junk Food Project (RJFP). Ce concept crée en Angleterre est révolutionnaire !

Dans ce supermarché, rien n’est jeté ou presque. En effet, les propriétaires proposent aux clients d’acheter ce qu’ils veulent à moindre cout. On vous explique.

Votre supermarché jette régulièrement des dizaines de kilos de denrées encore comestibles, et vous ne comprenez pas pourquoi ? Dans ce supermarché situé à Pudsley, en Angleterre, les choses sont différentes.

The Real Junk Food Project (RJFP), une organisation qui combat le gaspillage alimentaire, a récemment ouvert un lieu appelé « The Warehouse », traduction littérale, « Le Hangar », dans lequel les employés vendent les surplus que les supermarchés veulent jeter. Ce supermarché hors du commun vous propose de payer avec vos moyens !  Ici, pas de notions de bénéfices, la seule chose qui compte est que chacun puisse manger à sa faim.

Payez selon vos besoins !

L’objectif de la RJFP, à travers ce projet, est d’empêcher non seulement la nourriture comestible d’être envoyée dans des décharges, mais aussi de fournir aux familles dans le besoin des produits bons, avec un tarif qui leur correspond, comme l’explique The Huffington Post UK.

Une enquête menée par le quotidien Evening Standard a révélé que les supermarchés au Royaume-Uni jettent pour 300 millions de dollars $ de nourriture comestible par an ! Et ces aliments sont jetés car les supermarchés n’auraient tout simplement pas… la place pour les stocker, si l’on en croit cet éditorial écrit pour la BBC par le chef anglais célèbre Hugh Fearnley-Whittingstall, qui a mené l’enquête. Le second problème, selon lui, serait que la grande distribution ne souahite pas qu’il y ait des emplacements vides dans les rayons de leur supermarché (ça ne donne pas envie d’acheter) de ce fait certains produits sont justes là pour faire joli !

«Les GMS sont si riches qu’ils peuvent se permettre de vendre une partie seulement des« unités »et jeter le reste», constate le chef Fearnley-Whittingstall.

C’est ainsi que la RJFP, souvenez-vous, l’association qui propose de vendre des produits dans un hangar, combat ce genre de gaspillages au quotidien. L’entrepôt, qui sert également de siège du groupe, récupère et revend les stocks de nourriture excédentaire à partir des surplus des grandes chaînes de supermarchés ainsi que des restaurants et d’autres établissements, comme l’explique BBC News. 

Le fondateur du RJFP, Adam Smith, a déclaré au Guardian qu’il allait également ouvrir 125 cafés bar afin de distribuer de la nourriture aux plus démunis avec des produits provenants des restaurants autour de ces bars nouvelle génération. Le principe sera le même : vous payez selon l’argent que vous avez.

Qu’en pensez-vous ?

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !