Focus sur : Victor Wanyama, itinéraire d’un diamant brut

On vous présente le nouveau maitre de l’entrejeu des Spurs de Tottenham

Avec son physique de golgoth (1m88) et ses jambes de feu, Victor Wanyama aurait pu choisir le rugby à 7, véritable étendard du sport au Kenya. Mais le gamin était beaucoup trop doué avec un ballon rond. Retraçons l’itinéraire du joueur parti de Nairobi, pour aujourd’hui mettre Londres à ses pieds.

Une trajectoire rêvée

Repéré à 14 ans alors qu’il évoluait déjà au pays sous les couleurs de l’AFC Leopards SC, Wanyama a découvert l’Europe à Helsingborg, dans le cocon suédois. Envoyé à l’essai en Belgique à 15 ans par ses représentants, il casse tout sur son passage, impressionne par sa puissance, et signe son premier contrat à Anvers.

Il n’en fallait pas plus pour honorer une première convocation en équipe nationale. Propulsé au contact face au Nigéria avant même d’avoir soufflé 16 bougies, Wanyama s’est rapidement forgé un mental à la hauteur de son physique. Doué techniquement, dominant dans l’entre-jeu et incroyablement véloce, il présente les traits du milieu de terrain récupérateur guerrier dont tout entraîneur rêve.

Alors demandé à travers toute l’Europe et notamment par le Standard de Liège, le joueur a certainement pris la meilleure décision de sa vie en rejoignant le Celtic, pour 1,5M€. Il jouera deux ans avec les « Bhoys », profitant de son passage pour soulever ses deux premiers titres de champion. Membre de l’équipe type de Scottish Premier League en 2013, il attise désormais la convoitise des plus grands.

La tête et les jambes

Bien coté mais tout juste âgé de 21 ans, Victor va encore faire un choix intelligent en signant chez Southampton, qui commence à faire parler en Angleterre. Titulaire indiscutable au sein dune équipe alors toujours composée de Schneiderlin et Mané, il marque les esprits. Gagne le respect. C’est un joueur déjà aguerri que les Spurs ont recruté cet été, pou 14M€. Un montant loin d’être astronomique lorsque l’on se penche sur les dépenses des clubs engagés en Ligue des Champions sur le marché des transferts.

Alors qu’il vient tout juste de découvrir la Ligue des Champions, l’homme, qui forme une paire incroyable avec Sissoko, poursuit sa folle ascension. Adoubé par Mauricio Pochettino, Wanyama a déjà joué un grand rôle dans le début de saison remarqué de Tottenham, dauphin de Manchester City en Premier League. Des Citizens qui ont d’ailleurs pu sentir l’impact physique du Kényan il y a quelques jours du côté de White Hart Lane (2-0).

Auteur d’un match fantastique, marqué par 84% de passes réussies, 6 tacles décisifs et une présence de tous les instants dans le domaine aérien, le milieu franchit les paliers à une vitesse folle. En poursuivant son ascension, il pourrait rapidement devenir une référence en Angleterre où sa valeur peut déjà au moins être multipliée par trois.

A l’heure où les clubs anglais dépensent sans compter pour un résultat mitigé, Tottenham a sans doute réalisé le plus beau coup de l’année. A seulement 25 ans, Victor Wanyama va encore faire parler !

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !