RealDoll : le robot sexuel va ridiculiser les poupées gonflables

Matt McMullen a un objectif simple : créer un monde utopique rempli de sex-dolls à l’intelligence artificielle pouvant être un substitut pour le corps et l’esprit.

Pour le moment, les poupées siliconées que vend Matt McMullen coûtent entre 5 000 à 10 000$ mais ne parlent pas encore. Tout cela serait cependant à l’étude, selon le New York Times.

Une sorte de femme-robot

McMullen aurait vendu plus de 5 000 poupées en silicone depuis 1996. Il travaille depuis plusieurs mois avec une équipe de designers et d’ingénieurs spécialisés dans l’Intelligence Artificielle. Certains ont même travaillé pour le compte de Hanson Robotics, un laboratoire qui réalise des robots humanoïdes. Le but, réaliser une RealDoll qui parle et qui bouge, comme vous pourrez le voir dans la vidéo qui va suivre.

Le projet de Matt McMullen s’appelle « Reabotix »Son objectif : « créer un lien véritable entre l’homme et la machine ». McMullen se considère d’ailleur comme un artiste : «On m’a toujours poussé à sculpter les femmes. Et ce fut comme la progression logique de ce que je voulais faire avec mes capacités artistiques et mon désir de créer.« 

https://www.youtube.com/watch?v=K5-2Mho7kRc

D’ici à deux ans, selon McMullen et pour 10 000 $, vous pourrez vous procurer la tête d’une LoveDoll qui parlera. C’est déja ça. Vous pourrez même lui programmer une personnalité. Sinon, pour avoir la tête et le corps tout en entier, projet sur lequel McMullen penchera un peu plus tard, il faudra compter entre 30 000 à 60 000$. Assez cher la copine.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !