Google compare des noirs à des singes

La nouvelle version du logiciel de reconnaissance faciale de Google semble avoir des failles. S’il est désormais possible de mettre un nom sur un visage grâce à Google Photos, l’Intelligence Artificielle du produit ne semble pas suffisamment développée.

Google Photos est un logiciel développé par la multinationale de Mountain View et disponible sur le marché depuis le mois de mai dernier. Depuis sa commercialisation, de nombreux utilisateurs ont fait le test. Le logiciel est normalement capable de reconnaître le visage que vous lui présentez sur la photo. Certains ont connu, malheureusement, plus de difficultés à parvenir à leur fin.

Mon amie n’est pas un gorille

En effet, Google Photos présente des failles réelles. Comme l’explique TF1, sur une photo de deux personnes noires -une femme au premier plan et un homme au second – le logiciel a appelé les deux individus « gorillas ». Un utilisateur a alors prévenu Google. Il a tout d’abord questionné la firme sur le réseau social Twitter. « Google Photos, vous êtes dingues ! » « Mon amie n’est pas une gorille ! « , a-t-il déclaré, à bout de nerf.

Google : « J’en ai des frissons »

Yonatan Zunger, un ingénieur architecte de chez Google, lui a alors répondu. Pour lui, l’IA (Intelligence Artificielle) du programme Google Photos n’est pas suffisamment développé pour le moment. Il y a donc des erreurs absurdes comme celle-ci. Il explique que l’IA est chargée « d’apprendre » à reconnaître les lieux, les gens et les objets sur les photos. Cet incident est assez haut dans ma liste des bugs qu’on ne veut jamais voir arriver. « J’en ai des frissons », a-t-il ajouté. Il a aussi assuré que d’autres problèmes survenaient. Et si vous vous demandiez si le programme était raciste, sachez que non, car d’autres individus sont comparés à des chiens ou à d’autres animaux.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !