Pavlok, le bracelet connecté pour lutter contre les mauvaises habitudes

Attention, gros buzz! Un nouveau bracelet connecté baptisé Pavlok est en train de faire parler de sa personne. Sa particularité réside dans son mode de fonctionnement. Il envoie des décharges électriques à son propriétaire si celui-ci ne daigne pas modifier ses mauvaises habitudes.  

Pavlok, le bracelet connecté pour lutter contre les mauvaises habitudes

Il fallait oser. Pavlok, le bracelet connecté créé par Maneesh Sethi doit vous aider à vous débarasser des mauvaises habitudes du quotidien.  Le gadget a été étudié pour vous balancer une décharge électrique si vous effectuez un écart de conduite. Ces décharges sont comprises entre 17 et 340 volts suivant vos réglages et votre bon vouloir!

« Ce n’est pas douloureux, mais ce n’est pas très plaisant », affirme Maneesh Sethi, le créateur du Pavlok, un petit boîtier couplé à un bracelet. Vendu depuis le 30 septembre via la plateforme de financement participatif Indiegogo, il connaît depuis un vrai succès. Métro News nous informe que les 50 000 dollars qui étaient nécessaires à la production ont déjà été trouvés. Sur la page du financement, la somme de dons est déjà dépassé, le taux étant déjà de 179 %. La commercialisation est prévue pour avril 2015, et Pavlok sera vendue autour de 120 euros.

Mais comment Pavlok fonctionne-t-il?

Le propriétaire du bracelet détermine au préalable sur son smartphone des tâches et mauvaises habitudes qu’il doit supprimer de son quotidien via une application. Dès lors, un petit boîtier fixé au bracelet connecté se chargera de lui envoyer une décharge électrique si ce dernier ne respecte pas ses engagements. Le boîtier est conçu pour pouvoir envoyer 200 décharges électriques avant d’avoir besoin d’être rechargé indiquent les concepteurs sur le site Indiegogo. Il est possible de configurer des objectifs sportifs ou alimentaires à atteindre. Les concepteurs ont également annoncé que Pavlok pourra par la suite comprendre de nombreuses tâches et fonctionnera de manière intelligente. Il se configure également avec le GPS et le boitier peut vous envoyer des décharges si vous vous dirigez vers un endroit où vous avez déterminé qu’il était formellement interdit pour vous d’y mettre les pieds.

Les amateurs de pratiques sado-masoschistes apprécieront.

Sources : ZoneNumérique, Métro.

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !