L’attaque de Charlie Hebdo, l’un des pires attentats terroristes de notre histoire

CHARLIE HEBDO. Un cap terrible a été dépassé, comme l’a indiqué l’un des représentants des syndicats de la police. Les journalistes de Charlie Hebdo étaient menacés, les anciens locaux ont été brulés, néanmoins l’attaque terroriste qui s’est produite aujourd’hui va à l’encontre de la liberté de la presse. Le commando a réussi son objectif, et est actuellement en fuite. Mais la France a été victime de plusieurs attentats dans son histoire. Revenons sur les attentats les plus récents, depuis la seconde Guerre Mondiale.

 

les attentats les plus meurtriers en France.
les attentats les plus meurtriers en France.

L’attaque de Charlie Hebdo, l’un des pires attentats terroristes de notre histoire 

Dans les années 1950 et 1960, des actes terroristes étaient perpétrés par des groupuscules d’extrême-droite qui semaient la terreur en France. Parmi ces attentats, on retiendra celui revendiqué par le groupuscule raciste Charles-Martel contre le consulat algérien à Marseille, à la suite duquel on compta 4 morts et une vingtaine de blessés.

Dans les années 1970 et 1980, la France fut victimes d’attentats ciblés par des groupuscules d’extrêmes gauches, dont le célèbre Action Directe, qui a exercé de 1979 à 1987. Ils assassinèrent  notamment lors de leurs commandos l’ingénieur-général René Audran en 1985 et le PDG de Renault Georges Besse en 1986.

Les années 1980 furent une période noire en matière de terrorisme pour l’état français.

Le 15 juillet 1983, une association arménienne appelée ASALA place une bombe explose à l’aéroport d’Orly. Le bilan est lourd, 8 morts. De 1975 à 1984, on dénombre pas moins de 57 d’incidents terroristes en France, dont la prise du consulat turc à Paris en 1981, revendiquée par l’ASALA. Mais avant cela, le 3 octobre 1980, une bombe placée rue Copernic à Paris fait 4 morts et 46 blessés.  Le 9 août 1982, une fusillade éclate rue des Rosiers à Paris, devant un restaurant israélien Goldenberg. Elle fait 6 morts et 22 blessés. En 2011, la justice française a identifié le Fatah-Conseil révolutionnaire d’Abou Nidal comme responsable de cet attentat antisémite en plein milieu du quartier du Marais.

L’attentat du RER B à Saint Michel a marqué à jamais la ville de Paris. Ce 25 juillet 1995, des centaines de voyageurs étaient stationnés à la station Saint Michel. Une bonbonne de gaz remplie de clous enfouie sous un siège fit office de bombe et couta la vie à 8 personnes et fit 117 blessés graves. Revendiqué par le Groupe islamique armé (GIA) algérien, l’attentat s’inscrivit dans la lignée des attentats de 1995. Entre juillet et octobre 1995, la France est touchée par huit attentats à la bombe qui feront huit morts (Métro Saint Michel) et près de 200 blessés.

Mohamed Merah est l’auteur des tueries antisémites de mars 2012 à Toulouse et Montauban. Le terroriste assassine sept personnes dont trois enfants et fait six blessés en 3 expéditions dont une à l’Ecole  juive Ozar Hatorah de Toulouse.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !