Al Qaida au Yemen revendique l’attentat dans les locaux de Charlie Hebdo

L’attentat des frères Kouachi dans les locaux de Charlie Hebdo a été revendiqué, une semaine jour pour jour après les faits. Une vidéo a été mise en ligne par Al-Qaida au Yémen revendiquant l’opération commando qui a décimé la rédaction du journal satirique.

La vidéo posté ce 14 janvier, une semaine jour pour jour après l’avalanche de violence qui a décimé la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo, par le groupe terroriste Al Qaida al-Malahem revendique l’attentat des frères Kouachi. Mais les faits sont assez inhabituels, les cellules terroristes ayant l’habitude de revendiquer leurs crimes quelques heures après les faits.

Selon l’agence de presse Reuters, il n’est pas encore possible de vérifier formellement l’authenticité de l’enregistrement d’Al Qaida al-Malahem, une branche de l’organisation d’Al Qaida basée au Yémen, et qui, selon le Pentagone, serait l’organisation terroriste la plus dangereuse au monde à l’heure actuelle, devant Daesh, alias Khorassan.

La vidéo s’intitule « Vengeance pour le prophète d’Allah : message à propos de l’attaque bénie de Paris ».

Publiée sur un site islamiste, la vidéo, d’une durée approximative de 11 minutes, donne la parole à Nasser Ben Ali al-Anassi, un des chefs terroristes les plus dangereux de la planète, qui affirme, tout comme les frères Kouachi en sortant des locaux de la rédaction de Charlie Hebdo quelques minutes après les faits, que « le prophète Mahomet a été vengé ».

Selon le Nouvel Observateur, Nasser Ben Ali al-Anassi est l’un des dirigeants qu’Aqpa, Al-Qaida dans la péninsule arabique, qui chapeaute, entre autres, l’organisation terroriste d’Al Qaida au Yémen. La vidéo s’intitule « Vengeance pour le prophète d’Allah : message à propos de l’attaque bénie de Paris ». 

Voici quelques passages choisis.

Nasser Ben Ali al-Anassi déclare, entre autres, dans la vidéo que « des héros ont été recrutés et ils ont agi, ils ont promis et sont passés à l’acte à la grande satisfaction des musulmans ». Il ajoute que « nous tenons à préciser à l’intention de la nation musulmane que ce sont nous qui avons choisi la cible, financé l’opération et recruté son chef ».

L’opération est donc une vengeance pour « tous les musulmans », selon lui. Il ajoute que « l’opération a été une grande satisfaction pour tous » (les musulmans, NDLR). Enfin, il tient à clarifier la situation à propos de la Porte de Vincennes en clarifiant le fait que l’attentat d’Amedy Coulibaly et la prise d’otages ne sont que « pure coincidence », même si Nasser Ben Ali al-Anassi  a tenu à saluer le geste de ce dernier.

 

 

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !