Il tue son ami et se prend en selfie sur Snapchat aux côtés du cadavre.

Maxwell Marion Morton a avoué le meurtre d’un camarade de classe. A 16 ans, il se serait rendu au domicile de sa victime et l’aurait tué, puis aurait envoyé un selfie de lui à côté du cadavre via l’application Snapchat, à ses contacts.

Jeannette, Pennsylvanie. On se souvient que Luka Rocco Magnotta, un jeune acteur de seconde zone au Canada, avait partagé la vidéo du meurtre sordide de son amant sur YouTube. Ce coup-ci, c’est un américain qui a tenu à témoigner de son meurtre sur les réseaux sociaux, en partageant la photo sur Snapchat. Maxwell Marion Morton a tué l’un de ses camarades de classe le 4 février dernier, au domicile de sa victime, selon le Pittsburgh Tribune Review. 

« Je vous avais prévenus, j’ai fait le nettoyage et Ryan ne sera pas le seul’

La police n’a pas eu de mal à identifier Maxwell comme étant le principal suspect. En effet, ce dernier a pris un selfie à côté de l’adolescent, qui venait de mourir. Ce lycéen américain de 16 ans a donc été inculpé pour homicide, meurtre au premier degré et possession illégale d’arme à feu. Le quotidien américain raconte que c’est la mère d’un des contacts de Maxwell qui a découvert la photo sur le portable de son fils et a immédiatement contacté les autorités. Elle explique que son fils a reçu des messages disant: « Je vous avais prévenus, j’ai fait le nettoyage et Ryan ne sera pas le seul’. 

Interrogé par la police, Maxwell Marion Morton a avoué avoir le meurtre de Ryan Mangan. Le tueur présumé sera donc jugé le 19 février prochain et sera jugé « comme un adulte » explique le procureur John Peck . Il ajoute qu’il n’avait « jamais vu » un homme se prendre en selfie devant le cadavre de sa victime. Une étude récente publiée dans la revue Personnality and Individual Differences démontre que les hommes qui postent beaucoup de selfies auraient une forte tendance narcissique et psychopathe.

 

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !