Sauvez les océans de la pollution grâce à votre smartphone

Découvrez comment votre smartphone peut sauver nos océans !

Un simple smartphone peut aider à combattre la crise des océans. L’expédition 7ème Continent a mené une expédition dans l’Atlantique Nord. Et a décidé de passer à l’action en créant une application citoyenne, afin de dénoncer chaque zone polluée. Il suffit par la suite de le photographier. L’application va vous géolocaliser, et va transmettre l’information aux services de collecte de déchets qui viendra les ramasser.

Selon l’association 7ème continent,  il y a urgence. Comme nous vous en parlions au mois de juin dernier, la dernière expédition de 7ème Continent a abouti sur un constat alarmant. « Nous sommes en train de plastifier les océans, c’est une catastrophe » a même déclaré Francis Vallat, président de l’association ce mercredi 23 septembre.

Aujourd’hui, des milliards de débris de plastiques sont aspirés en plein milieu des chaque étendus d’eaux sur la planète : l’Océan Indien, la mer Méditerranée, le Pacifique ou encore l’Atlantique sont concernés, comme vous l’explique le schéma ci-dessous. Tant et si bien que ces kilomètres de déchets sont appelés 7ème Continent. Ces détritus tuent notre écosystème et polluent nos océans. Ce sont des micros billes plastiques contenus dans les cosmétiques, des sacs plastiques, des emballages, du verre, du polystyrène. En 2020, on devrait avoir 300 millions de sachets plastiques dans nos océans, comme l’explique Sciences & Avenir.

Les déchets dans les océans contaminent l’ensemble de la chaine alimentaire

7è continent

Pour ce faire, pendant plusieurs semaines, l’expédition a étudié 2.500 km dans le gyre de l’Atlantique nord. Le gyre est un immense courant dans lequel est concentré des millions de particules de plastique.  Ces particules finissent ensuite par polluer les océans et avoir des conséquences graves sur notre environnement. En effet, des bactéries sont concentrées sur ces sacs, ces bactéries étant encore plus dangereuses que les sacs en eux-même, comme l’explique un membre de l’expédition dans Ouest-France. Les sacs sont ensuite invisibles à l’oeil nu, et continuer de polluer les océans. Et va contaminer, à cause des millions de bactéries contenus sur les déchets, l’ensemble de notre chaine alimentaire… Alors, réagissons.

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !