Un drone tue le leader d’al Qaida au Yémen, responsable des attentats de Charlie Hebdo

Al-Qaida au Yémen a annoncé la mort de l’un de ses chefs, le leader Hareth al-Nadhari, et de 3 de ses hommes. Une attaque de drone proféré le 31 janvier dernier en serait responsable.

Une attaque de drone le 31 janvier dernier dans le sud du Yémen aurait tué 4 terroristes d’Al-Qaida, dont un de leur plus haut dignitaire, Hareth al-Nadhari. Cette branche terroriste se réclamait comme investigateurs de l’attentat terroriste de Charlie Hebdo, au mois de janvier dernier. « Le Yémen a fait le sacrifice d’un groupe de bons musulmans (…) dans une attaque de drone américano-croisé contre leur voiture à As-Saïd dans la province de Chabwa » écrit l’organisation (propos vus sur le Monde.fr).

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !