États-Unis : Une compagnie électrique recrute des hackers pour tester sa sécurité

Une compagnie électrique américaine a recruté plusieurs hackers pour tester sa sécurité. Résultat : le réseau a été piraté en trois jours, devant les caméras de TechInsider.

La menace d’une cyberattaque n’a jamais été aussi présente. Et pour se protéger au mieux, une compagnie électrique américaine a recruté un collectif de hackers, selon sciencesetavenir.fr. En effet, la compagnie a fait appel à plusieurs pirates informatiques de la société RedTeam Security pour vérifier la sécurité du réseau et se prémunir des éventuelles failles. Opération réussie. En seulement trois jours, les hackers ont réussi à déjouer le système d’accès, permettant ainsi d’obtenir les informations privées de 50.000 utilisateurs et d’occasionner une rupture du courant.

Infiltrations et caméras

Selon TechInsider, qui a filmé toute la scène (voir vidéo ci-dessous), les hackers auraient pu « étendre l’attaque au niveau régional, voire national », avec un peu plus de temps. D’ailleurs, les méthodes de ces derniers étaient dignes des meilleures séries. Ôtez-vous l’idée du cliché du geek boutonneux capable de renverser le monde derrière son écran d’ordinateur. Le collectif de hacker a dû reconnaître physiquement les lieux, corrompre certains des employés ou encore créer des badges falsifiés. L’expérience avait pour but de montrer que n’importe quelle organisation voulant nuire à la sécurité des entreprises pouvait le faire, avec un minimum d’organisation et de moyens. Les failles découvertes par les hackers sont habituelles : vendredi dernier, zdnet.fr assurait qu’un pirate informatique avait exposé des milliers de systèmes aux yeux de tous, allant de la vidéosurveillance au simple scanner. La toile est définitivement dangereuse.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !