Au Royaume-Uni, Microsoft s’arrange pour éviter de payer 100 millions de £ par an

Grâce à un montage financier, Microsoft a économisé le paiement de 100 millions de £ d’impôts par an au Royaume-Uni (environ 128,5 millions d’euros).

En Europe, c’est un secret de polichinelle : les petites entreprises sont étouffées par les impôts alors que les puissantes multinationales passent souvent entre les mailles du filet. Cette fois-ci, c’est une information relayée par The Independent, qui explique que Microsoft aurait économisé 100 millions de livres sterling (soit un peu plus de 128,5 millions d’euros) grâce à un montage financier visant à acheminer ses ventes de produits vers des sociétés en Irlande. Il faut rappeler que l’impôt sur les sociétés est de 20% au Royaume-Uni, alors qu’il n’est que de 12,5% en Irlande. Un montage financier qui a été approuvé par la HMRC (HM Revenue & Customs) en 2012. Ces pratiques sont courantes au sein de l’Union européenne. En août 2015, BFMTV révélait que Facebook n’avait payé que 320.000 euros d’impôts en France, grâce à un montage fiscal qui lui permettait de réduire ses dépenses de 99%.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !