Top 10 des personnalités qui n’ont pas le bac, mais qui ont gagné des millions

Comme tout un chacun le sait, les résultats du baccalauréat version 2016 sont tombés aujourd’hui. Deux écoles s’affrontent : ceux qui vont frôler le coma éthylique ce soir, car ils ont eu leur bac (attention, l’alcool est à consommer avec modération), et les autres, recalés, penauds, qui pensent d’hors-et déjà avoir raté leurs vies. Rassurez-vous, voici dix personnalités qui n’ont pas le baccalauréat, et qui ont embrassé une carrière exceptionnelle. Qui a gagné des millions sans le bac ? Réponse plus bas.

Fabrice Luchini

Il est l’un des acteurs maniant le mieux la langue de Molière et pourtant, Fabrice Luchini n’a pas le baccalauréat. Petit, ce dernier n’aime pas l’école et préfère se tourner vers une carrière de coiffeur. Il intègre donc un salon chic à l’âge de treize ans et se passionne dans le même temps pour la littérature. Sans diplôme, cet autodidacte réussit à faire une magnifique carrière. Comme quoi, c’est tout à fait possible.

Crédit photo : Commons.wikimédia - Georges Biard
Crédit photo : Commons.wikimédia – Georges Biard

Zinedine Zidane

Peu intéressé par l’école, Zinedine Zidane passe le plus clair de son temps à taper la balle avec ses frères, en bas de son quartier de la Castellane à Marseille. Doué, il est très tôt repéré et va délaisser ses études au profit du ballon rond. Bien lui en a pris, puisqu’il est devenu la légende que l’on connaît, devenant même la personnalité préférée des Français à plusieurs reprises. Qui a dit qu’il fallait le bac pour gagner des millions ?

via GIPHY

Kendji Girac

Élevé dans la tradition gitane, Kendji Girac n’a pas réellement suivi de cursus scolaire. « J’ai arrêté mes études à 16 ans pour devenir élagueur », confiait-il à Télé 7 jours. Il est finalement repéré par la production de The Voice et va remporter la saison 3 du télé-crochet. La suite, tout le monde la connaît. Pas besoin de baccalauréat pour « draguer les copines ».

Christian Estrosi

On peut avoir une belle carrière politique et ne pas avoir le bac. Christian Estrosi, issu d’une famille de migrants italiens, arrête ses études au lycée pour s’adonner pleinement à sa carrière de pilote motocycliste. Ses adversaires politiques succincts le qualifieront même de « Motodidacte ». Ancien ministre, Christian Estrosi est aujourd’hui maire de Nice et président de la région PACA. Combien de titulaires du bac peuvent-ils se targuer d’avoir une carrière comme celle-ci ?

Crédit photo : commons.wikimédia - Olivier Ezratty
Crédit photo : commons.wikimédia – Olivier Ezratty

Gérard Depardieu

Avec le certificat d’études primaires en poche, Gérard Depardieu commence à travailler dans une imprimerie détenue par Centre France. De fil en aiguille, le futur monstre sacré du cinéma français va enchaîner les petits boulots, finissant ainsi par le désintéresser totalement de l’école. Il prendra des cours de comédie et n’aura jamais le baccalauréat.

via GIPHY

Michel Denisot

Vous connaissez Michel Denisot, dinosaure indéboulonnable du paysage audiovisuel français. Pourtant, au niveau des études, l’ancien présentateur du Grand Journal n’a pas eu autant de réussite. Il va effectuer ses deux dernières années de lycées en six ans : il triple d’abord sa classe de première, puis rate trois fois le baccalauréat dans la foulée. Si vous ne l’avez pas eu cette année, ne désespérez pas, vous pourrez toujours embrasser une carrière dans l’audiovisuel.

Jean-Pierre Foucault

Dans la droite lignée des carrières gigantesques sans avoir le bac, Jean-Pierre Foucault est un incontournable. Le patron du divertissement sur TF1 a une carrière télévisuelle et radiophonique qui parle pour lui. Et pourtant, il n’a pas eu besoin du bac pour gagner des millions. Comme quoi, tout est possible…

Jean-Paul Gaultier

Trop occupé à vendre ses créations, à partir de l’âge de 18 ans, Jean-Paul Gaultier n’a jamais eu le baccalauréat. Alors que le couturier s’essayait déjà à des expériences stylistiques à l’âge de 6 ans, il n’a jamais souhaité passer le diplôme. Après tout, à quoi servent l’Histoire et la Géographie, dans le monde de la mode ?

Rappelle-toi qu'il est plus difficile d'avoir la classe que d'avoir le bac, car dans le premier cas, tu peux le repasser. Crédit photo : Flickr - poweraxle
Rappelle-toi qu’il est plus difficile d’avoir la classe que d’avoir le bac, car dans le premier cas, tu peux le repasser. Crédit photo : Flickr – poweraxle

François Pinault

Avoir un patrimoine de 13,7 milliards de dollars et ne pas avoir le bac, c’est tout à fait possible. Le fils d’un marché de bois, qui a fait fortune à la tête du groupe Kering (anciennement Pinault-Printemps-Redoute) vouait un véritable mépris pour les diplômes. Comme la plupart des personnalités de ce classement, le riche industriel s’est fait tout seul. Une belle success-story.

Pierre Bérégovoy

Le Premier ministre de François Mitterand n’était définitivement pas une personne comme les autres. Alors qu’il avait validé son certificat d’études et qu’il semble promis à un cursus scolaire traditionnel, son père tombe gravement malade. Il abandonne donc le lycée et se réoriente vers un CAP de dessinateur industriel. De fil en aiguille, il embrassera une carrière politique, jusqu’à être nommé Premier ministre de François Mitterand. Il se suicidera un mois après avoir quitté Matignon.

Crédit photo : Capture écran YouTube.
Crédit photo : Capture écran YouTube.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !