A Nimes, le tournage d’un clip de rap dégénère, la police intervient dans la ZUP

Au total, une dizaine d’interpellations dans la ZUP

Photo @DR
Photo @DR

Le tournage de ce clip de rap a tourné au carnage. Voitures incendiées, violences urbaine, avec, plus tard, une descente de police à 6H du matin.

C’est une véritable guerilla urbaine dont ont été témoins les habitants du quartier Pissevin à Nîmes, le dimanche 19 mars dernier. Des jeunes ont tourné un clip de rap qui a tourné au carnage. Libre à eux de s’exprimer comme ils le souhaitaient, certains ont incendiés des véhicules, tandis que d’autres ont fait des rodéos. Des émeutes urbaines qui auraient  été organisées dans le cadre d’un tournage d’un clip vidéo pour une chanson de rap, comme l’explique le site Objectif Gard.

Le 25 avril, la police est alors intervenue dans la cité, procédant à l’arrestation d’une dizaine d’individus qui ont été mis en détention provisoire. Certains seraient mineurs.

C’est pas Jul qui aurait pu en faire de même

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !