De retour du Portugal, un des pays les plus cools d’Europe (2/2)

Lisbonne, une ville pour chiller

Après notre première partie sur Porto parue la semaine passée, la rédac’ de focuSur fait cap plus au Sud du Portugal, direction Lisbonne.

La ville de Lisbonne Photo @focusur
Rue typique de Lisbonne
Photo @focusur

A lire aussi : Le guide de Porto

Comme je vous le conseillais la semaine dernière, si vous n’aimez pas marcher – surtout lorsque les pentes sont raides – Lisbonne n’est pas faite pour vous. Car, comme Rome, ou, moins glamour Saint-Etienne, Lisbonne compte 7 collines. Toutes plus arpentées les unes que les autres.

Lisbonne, ville du chill et du savoir-vivre

Lorsque je prend le bus de Porto (Merco, tout équipé, pour 19€, 3h30 de trajet, sans doute le meilleur rapport qualité-prix pour parcourir la distance entre le grand port du Nord et sa capitale), je ne sais pas trop  à quoi m’attendre. Lisbonne est une grande ville, et je n’ai que 4 jours pour la découvrir. Il va falloir aller à l’essentiel.

Me voila arrivé à la gare routière de Lisbonne. Un conseil, à Lisbonne, évitez le métro autant que vous le pouvez. A cause du prix, aussi cher qu’un trajet en Uber si vous êtes plus que 2. Vous devez prendre une carte rechargeable (donc vous payez 2€50 votre premier ticket, puis 1€80 ensuite), puis parce que les métros ne passent pas si souvent, et certains quartiers sont mal desservis. Pour la plupart des trajets, utilisez vos jambes ou bien un taxi. Et pas ces satanés petits trains de touristes à la con.

Lorsque le train vous aura jeter à la gare de Sete Rios, vous serez en plein centre de la ville. A Lisbonne, les quartiers les plus importants ne sont pas au bord de l’océan mais bien jonchés sur ces fameuses collines. A Sete Rios, situé au bord de l’océan, il n’y a pas grand chose à faire.

Me voici à présent dans un bus, direction mon appartement. Je me suis logé sur Airbnb pour 300€ les 4 jours, dans un appartement avec grande terrasse et vue sur le pont du 25-Avril, qui, contrairement aux ponts de Porto, ne se prend qu’en voiture ou en train. Nous étions d’ailleurs à mi-chemin entre le Pont et le centre, dans le quartier de Belem, proche des belles résidences et des ambassades.

Le LX Factory, market incontournable

Sous le pont du 25 avril, allez vous perdre au LX Factory. Cette friche industrielle a été entièrement reconvertie en un gigantesque market hipster. Des magasins de créateurs juxtaposent des restaurants trop cools et des galeries d’art. Il y en a pour tous les gouts. Ne manquez pas d’aller boire un cocktail, certes cher pour la ville, sur la terrasse du Rio Maravilha, afin d’admirer le coucher de soleil.

Le Time Out Market, pour se restaurer

On vous conseille d’aller petit tour à Cais do Sodre, direction le Time Out Market. Un marché couvert immense avec des stands de restauration, tous plus alléchants les uns que les autres. Dégustez des hot dogs au poulpe, des ceviches de thon, ou encore du fromage ou des sushis, quelques uns des plus grands chefs de la région ont installé leurs cuisines au Time Out Market !

Shopping, brunch et café à Lisbonne

 

Puis, je suis parti à l’assaut de Baixa-Chiado, le quartier shopping de la ville. Le cofee shop Factory est un lieu super cool pour boire un café. A Lisbonne, il regorge de lieux dans lesquels bruncher à l’anglaise, avec de supers plats sucrés et salés, la plupart sont des petits café bio, comme à Amsterdam ou à Copenhague, proposant de super cafés, comme à The Mill.

Le Barrio Alto, trop touristique

La ville de Lisbonne Photo @focusur
La ville de Lisbonne
Photo @focusur
La ville de Lisbonne Photo @focusur
Début du Barrio Alto Lisbonne
Photo @focusur

Vous êtes au pied du Barrio Alto, un lieu où vous ne ferez pas un mètre sans que l’on vous propose de la drogue, car c’est LE quartier touristique de Lisbonne. Les bars à cocktails qui proposent des mojitos à 3 euros sont bondés, de même que les petits restaurants. Pas le meilleur quartier de Lisbonne à mon gout, trop de monde, trop d’attrapes touristes. Les consommations ne sont pas chères au Portugal, vous pouvez très bien trouver des bars aussi peu cher et bien plus cool en vous aventurant dans d’autres quartiers.

Alfama, le quartier le plus ancien et le plus typique

La ville de Lisbonne
Photo @focusur

On vous suggère plutôt d’aller au Castelo de St George, et de redescendre direction Alfama. Ici, des petits bars dans lesquels vous pourrez déguster du vin local, en goutant des spécialités, à l’abri des touristes. Les rues sont magnifiques, les bars font plus envie les uns que les autres. C’est peut être le moment de vous laissez tenter par une Pasteis de Belem.

L’entrée du chateau est payante (6 euros si vous êtes étudiants), mais la vue vaut le coup d’oeil. Vous pouvez même boire du Porto en admirant la vue. Je vous conseille aussi de regarder sur Plans la liste des différents Miradouro (des belvédères) aux quatre coins de la ville afin d’avoir différents points de vue de la ville.

La bouffe à Lisbonne

Cevice de thon au Time Out Market Lisbonne Photo @focusur
Cevice de thon au Time Out Market Lisbonne
Photo @focusur

Côté bouffe, Lisbonne est une ville au top ! Si vous aimez les fruits de mer, testez une peixaria, l’un de ces resto qui proposent des étalages de fruits de mer pêchés le jour même, comme chez un poissonnier. Vous choisissez votre poisson et la manière dont on le cuisine, installez-vous et dégustez ! Les bars à vins sont aussi très chouette, et dans le centre historique, vous n’aurez que l’embarras du choix. Pour moins de 10€, on vous propose de déguster 3 Portos différents, dont un 10 ans d’âge.

A Lisbonne, c’est l’occasion de bouffer des fruits de mer et des sushis pour pas cher. Alors, profitez-en.

Lisbonne la Nuit

Lisbonne Photo @focusur
La ville de Lisbonne le soir
LX Factory
Photo @focusur

Côté club, si vous aimez la musique électronique, le Lux Factory, énorme complexe crée par John Malkovich himself, vaut le détour. Les gros noms de la scène techno se donnent RDV au Lux chaque week end. Et ils sont à vous, si vous faites un effort vestimentaire. Le Pensao Amor, un club dans une galerie d’art, est tout aussi In.

Si vous aimez le Fado, la musique traditionnelle portugaise, il n’est pas rare d’entendre des live gratuits dans des bars le soir, surtout à Alfama !

A Lisbonne, tout le monde parle anglais ! (et souvent français). Si vous êtes pommés, demandez votre chemin, les gens sont sympas et seront ravis de vous aider (si vous ne vous comportez pas comme des animaux). Nous ne sommes pas encore considérés comme relous au Portugal, alors, tenez-vous !

Lisbonne chill

LX Factory Photo focusur
LX Factory
Photo focusur

Si vous aimez les jardins, le Jardim da Fundacao Calouste Gulbenkian est un peu loin, mais il vaut le coup d’oeil. Vous avez également la possibilité de visiter le musée du même nom, appelé vulgairement le centre d’art moderne de Lisbonne. Les Jardim do Principe Real sont aussi pas mal.

A lire aussi : Le guide de Porto

Vous êtes également à 20 minutes de la plage, accessible en transport en commun. Si l’eau est plus fraîche qu’en Méditerrannée, les plages sont plus cools qu’à la Grande-Motte ou qu’à Antibes. A quelques dizaines de kilomètres de Lisbonne, le Parque Naturel Serra da Estrela est un vrai havre de paix.

Lisbonne est également une ville pleine de tags et d’oeuvres de street art. On vous conseille un squat juste à côté du château, véritable chef d’oeuvre du street art.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !