Au Japon, des congés payés pour les non-fumeurs

Le mois sans tabac : cette entreprise prend des mesures radicales pour lutter contre le tabac

Jeune fille fumant une cigarette Mois sans tabac
Jeune fille fumant une cigarette
Mois sans tabac

Au Japon, une entreprise a décidé de donner des congés aux salariés non fumeurs ? Discrimination ou bien acte citoyen ?

Si vous vous arrêtiez de fumer, vous pourriez faire des économies. En économisant un paquet à 7 euros par jour, vous pourriez vous offrir un aller-retour Paris Lisbonne par mois, un voyage dans les Caraïbes par an, ou encore une Audi A1 au bout de 10 ans. Cela laisse rêveur, n’est-ce pas…

Mais si vous êtiez au Japon, vous arrêtez de fumer, vous permettrait… d’avoir davantage de congés payés ! En effet, la société Piala Inc. a eu l’idée d’offrir 6 jour de congés payés par an de plus à ses salariés, afin de compenser le temps de travail supplémentaires qu’ils ont effectué.

Les salariés, qui n’ont pas pris de traditionnelles pauses clopes, sont récompensés

Avec cette action citoyenne, la société, qui compte plus de 120 salariés, souhaite faire changer les habitudes de ceux-ci, notamment en n’encourageant pas à l’addiction au tabac sur le lieu de travail de leurs collaborateurs. Il ne s’agit pas de sanctionner les accrocs au tabac, mais de faire prendre conscience à leurs salariés des méfaits de ceux-ci, comme expliqué dans le telegraph.co.uk.

Selon un porte-parole de la société, 4 collaborateurs auraient tiré un trait sur le tabac, où auraient tenté d’arrêter la cigarette depuis cette mesure, prise le mois dernier. Au Japon, un habitant sur 5 fume, une statistique qui correspond avec la moyenne mondiale, puisque 1,1 milliards d’habitants est accroc au tabac sur la planète.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !