Jawad interviewé par BFM TV : il présente ses excuses aux familles

Vidéo : Jawad interviewé par BFM TV

Jawad Bendaoud est devenu une personnalité publique, le temps de son procès. Libre en attendant son jugement en appel, il a accordé une interview à BFM TV, au bord de la plage.

Libre depuis son procès en janvier dernier qui avait littéralement tourné au fiasco, Jawad Bendaoud a été interviewé ce mercredi par BFM TV, après un procès qui a fait couler beaucoup d’encre. Celui que l’on surnomme le logeur de Daesh avait tenu des propos difficilement compréhensibles à la barre – parlant tour à tour de drogues, de tacos au boursin, mais aussi de Claude François et même du PSG – en guise d’alibi. Maitre Nogueras, avocat des victimes a même utilisé des qualificatifs tels que «  l’idiot, l’imbécile, le con, le débile, le stupide, l’ahuri, le sot, le crétin, l’abruti, le bouffon, le retardé, le bête » pour qualifier son propre client.

Et pourtant, celui qui a amusé tout l’Hexagone pendant quelques jours est accusé de faits graves. Les juges avaient dans un premier temps mis en examen Jawad Bendaoud et son acolyte Mohamed Soumah pour des faits d’ «association de malfaiteurs terroristes». Mais cette qualification a été abandonné au profit de celle de «recel de malfaiteurs terroristes». Ils ont donc été jugé en correctionnelle, et non en cour d’Assisses. Relaxé après son procès en janvier en correctionnel, Jawad n’avait pas encore pris la parole. C’est chose faite, sur BFM TV, au détour une interview exclusive de quelques minutes. Il demande notamment pardon aux victimes, une première depuis son incarcération.

 » Il y a beaucoup de personnes qui n’accepteront pas mon pardon, mais je voudrais leur demander pardon. (…) Je présente mes excuses à toutes les familles des victimes, car même si je n’ai jamais voulu être lié à cette affaire, j’y serai lié toute ma vie « , a-t-il exprimé.

http://dai.ly/x6fu2oq

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !