Le bitcoin, faut t-il investir ou au contraire s’en éloigner ?

Le trading comme on le connaît est en pleine évolution. L’image du trader de Wall-Street en costume, transpirant dans sa chemise de marque, dopé aux excitants et criant dans un téléphone des informations qui semblent être dans des langues inconnues tout en ayant les yeux rivés sur les tableaux des cours de la bourse au-dessus de sa tête, c’était hier. Aujourd’hui, le trader, c’est vous. C’est votre cousin, votre collègue, ou son frère. Votre voisin, votre ancien camarade de classe… Mais que s’est-il passé ? Les crypto-monnaies ont fait leur apparition. Et avec elles, le trading a pris une toute autre dimension. Une dimension accessible, presque ludique, et simple, en tout cas en apparence.  

La crypto-monnaie à l’origine de cette récente folie du trading de monnaies digitales, vous en avez tous entendu parler, c’est le Bitcoin. Il s’agit de la crypto-monnaie la plus connue, souvent la plus échangée, et qui s’achète au prix le plus fou, même s’il change du tout au tout régulièrement. Alors, faut-il investir dans le Bitcoin, ou plutôt s’abstenir ? Faisons un tour d’horizon, et rappelons les bases.

L’histoire du Bitcoin en quelques lignes

web-miner-logo

Le bitcoin a fait son apparition en 2009. Depuis tout ce temps, et malgré la renommée internationale de cette crypto-monnaie, le public et les médias ne connaissent pas l’identité de son ou de ses créateurs. La seule information connue à propos de celui ou ceux qui sont à l’origine du Bitcoin est un pseudonyme : Satoshi Yakamoto. Ce nom à consonance japonaise a laissé penser pendant un certain temps à des individus provenant de la péninsule asiatique, mais il n’existe aucune certitude à ce sujet. Des soupçons se sont portés sur un homme americano-japonais dont le nom de naissance était Satoshi Nakamoto, avant qu’il ne le change pour Dorian Prentice Satoshi Nakamoto. Mais cette hypothèse a vite été écartée, entre autre grâce à des études linguistiques qui démontraient une non-concordance entre les discours de l’homme de 64 ans, et les posts tweeters fais sous le nom du fameux Satoshi, ou encore les ecrits du « Livre Blanc » du Bitcoin.

D’autres hypothèses attribuent la création du Bitcoin à Elon Musk, le créateur de SpaceX (qui au moment où nous écrivons ces lignes, vient de lancer un des plus gros lanceurs de fusée jamais utilisé, et d’envoyer par la même occasion sa Tesla Roadster personnelle à destination de l’orbite de la planète Mars, rien que ça ), ou encore à Bill Gates, et j’en passe. Ces derniers ont démenti ces rumeurs, et le mystère reste entier. D’autres individus ont proclamé être le mystérieux Satoshi, mais sans jamais fournir de preuves. En tout cas, Satoshi Yakamoto posséderait 1.500.000 Bitcoins, ce qui ferait de lui, s’il s’avérait qu’il s’agisse d’un homme seul, un des individus les plus riches du monde.

crypto-info

La valeur du Bitcoin en mars 2009 était inférieure à 1 centime de dollar américain. Lors de sa création, les Bitcoins étaient échangés entre passionnés de la technologie Blockchain, en guise de test, et de jeu, puisqu’ils n’avaient pour ainsi dire aucune valeur. Pendant cette année de lancement, un Américain à proposé 50 000 Bitcoins sur E-Bay pour 100 dollars, mais n’a pas trouvé d’acheteur…

Au fur et à mesure du temps, avec l’évolution de la crypto-monnaie, de plus en plus de gens se sont intéressés au concept, et ont commencé à s’impliquer plus ou moins dans l’idée. La valeur du Bitcoin a ainsi augmenté, pour attendre 1 dollar le 9 février 2011.

Suite à cela, les choses se sont emballées. Le cours du Bitcoin monte à 31 dollars en juin de cette même année 2011,  puis redescend en dessous de 4 dollars en décembre. (source)

Il dépasse le cours de l’Once d’Or le 23 novembre 2013, et se retrouve au dessus de 1 250 dollars. En 2014, il redescend et se stabilise aux alentours de 250 dollars. En 2017, il remonte au dessus de 1 300 dollars en mars, il dépasse les 4000 dollars le 14 août, les 5000 le 12 octobre, les 6000 le 23 octobre, les 7000 onze jours plus tard…et les 10 000 le 30 novembre. Il s’échangera contre plus de 16 000 dollars le 6 décembre.

Il atteindra sa plus haute valeur le 16 décembre 2017, en dépassant les 19 000 dollars, avant de redescendre gentiment aux alentours de 15 000 au début 2018. A la mi-janvier 2018, il descend plus vitre que jamais, et passe en dessous des 7000 début février, pour atteindre les 6050 dollars après avoir subi une chute de plus de 46 % en 7 jours. À l’heure où nous parlons, il est échangé contre 7 436 dollars, et semble être en phase d’évolution positive…

crypto-monnaie-2018

Vous l’aurez compris, le Bitcoin est une monnaie très, très volatile, et son cours subit des changements considérables, qu’il s’agisse de hausses ou de baisses, sur des périodes de temps très réduites. C’est entre autres cet aspect qui donne envie d’investir à celles et ceux qui sont attirés par le jeu et les paris en règle générale.

La quasi-totalité des utilisateurs du Bitcoin n’a aucun moyen de prédire les variations de cette crypto-monnaie pendant les heures, les jours, ou les semaines à venir. Mais l’appât du gain, et l’impression de pouvoir doubler, tripler, ou quadrupler sa mise en quelques jours sans bouger en attire plus d’un. Cependant, il faut bien garder en tête que l’inverse est évidemment tout à fait possible. Les individus qui ont investi dans le Bitcoin lorsqu’il valait 20 000 dollars ont virtuellement divisé leur mise de départ par trois à l’heure qu’il est. Mieux vaut donc pour ceux-là, attendre que la tendance s’inverse, et que le Bitcoin remonte à 20 000, 30 000, 50 000, 100 000, et pourquoi pas un million de dollars comme le prédisent certaines estimations à 10 ans…

Investir, oui, mais en connaissance de cause

investir

Pour conclure sur cette question d’investissement dans le Bitcoin, je dirais qu’il convient d’être prudent, et surtout, d’être informé. De nombreux experts de renommée internationale s’accordent à dire que la technologie Blockchain sur laquelle se base le Bitcoin ( ainsi que les autres crypto-monnaies) et son fonctionnement tout entier est en phase de modifier nos logiques, notre façon de communiquer, d’échanger, de voir le monde, et bien plus.

Il s’agirait donc d’une véritable révolution, en marche depuis un certain temps ( les premières descriptions de chaines de blocks sécurisées grâce à la cryptographie remontent à 1991. Les premiers écris sont signés Stuart Haber et W. Scott Stornetta). Le Bitcoin y étant intimement et intrinsèquement lié, ne devrait donc pas péricliter de si tôt.

Cependant, comme le passé et le présent nous le prouve, la volatilité du Bitcoin dépasse celle de tous les investissements que vous pouvez imaginez. Les variations en dizaines voir centaines de pour-cent en quelques jours ou quelques semaines sont tout à fait plausibles. Autant dire donc, que même si vous êtes ultra documenté et impliqué au plus profond de la technologie et du concept derrière le Bitcoin, il est impossible de connaître de quoi demain sera fait.

Investir dans le Bitcoin peut tout à fait être explicable et défendable dans une stratégie d’investissement à hauts risques, en parallèle peut être d’autres investissements plus sûrs. Si vous voulez mon avis, il ne faut jamais mettre tous ses œufs dans le même panier. Investissez dans le Bitcoin, oui, mais soyez conscient de ce que cela signifie. Souvenez-vous que les jeunes qui sont devenus milliardaires en 3 ans, en 6 mois, ou en 2 semaines grâce au Bitcoin ne sont pas aussi nombreux que ce que les médias et les rumeurs nous font croire…

Vous savez tout? Alors bon trading à tous !

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !