Meuse: ce chasseur tue accidentellement un autre chasseur d’un coup de fusil lors d’une battue

Rien ne va plus

Encore une histoire de chasse qui va faire la une des journaux ! 

Alors que les chasseurs sont dans l’oeil du cyclone après la mort d’un cycliste tué par balles lors d’un accident de chasse, dans la Meuse, un chasseur a été placé en garde à vue après avoir tué par accident un autre de ses collègues.

Chasse photo pixabay pour Google Images
Chasse photo pixabay pour Google Images

L’histoire ne tombe pas au meilleur des moments pour les chasseurs. Alors que la pratique de la chasse est attaquée de toute part dans les médias, sur les réseaux sociaux, mais aussi par les randonneurs et les cyclistes, la fin de semaine dernière a été marquée par un nouvel accident de chasse.

Selon les informations de L’Est républicain, aux alentours de la commune de Mauvages dans le département de la Meuse, des chasseurs de la région ont organisé une battue par l’intermédiaire d’une association de chasse locale. L’un des chasseurs, désigné comme rabatteur, était caché dans les broussailles au moment où le coup de feu serait parti.

La victime a reçu un coup de feu mortel, tiré par l’un des chasseurs sur place. Les circonstances exactes du drame n’ont pas encore été révélées dans la presse. Selon le quotidien l’Est Républicain, l’auteur du tir se serait rendu de lui-même au bureau de police le plus proche.

Deux surfeurs pris pour des faisans ce lundi 

Mais ce n’est pas tout. France Bleu Breizh Izel a lâché une bombe ce mardi en racontant l’histoire de deux surfeurs qui affirment avoir été pris pour cibles la veille par des chasseurs alors qu’ils se dirigeait vers la plage. Les chasseurs nient les faits, expliquants vouloir tirer sur des faisans. Mais les surfeurs auraient eu la peur de leur vie, selon leurs dires. Les plombs seraient passés à quelques centimètres de leur tête.

Chaque année, il y aurait une centaine d’accident de chasse en France, selon le Figaro. 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !