La fessée définitivement interdite en France ?

L’interdiction de la fessée en France devrait bientôt entrer en vigueur, grâce à une proposition de loi portée par une députée Modem.

Publicité sexiste old school Fessée
Publicité sexiste old school
Fessée

La fessée, un châtiment corporel, est une pratique populaire en France, à la maison ou dans les écoles, mais qui depuis le 3ème quart du 20ème siècle devenait désuet, voir répréhensible en cas de correction trop conséquente.

Si la pratique de la fessée à l’école ou à la maison est devenue archaïque, et franchement mal vue, la loi ne prévoyait pas de sanction à son encontre, alors qu’à l’heure actuelle, 55 pays interdisent les violences éducatives ordinaires (VEO). Mais grâce au texte de l’article 1 de la proposition de loi portée par la députée MoDem Maud Petit à l’Assemblée Nationale, une sanction pénale pourrait être prévue en cas de punition corporelle de ce type sur un mineur.

Selon les études, et notamment celle publiée par la revue spécialisée Déviance et Société, le fait d’avoir puni pénalement cette pratique avait permis aux gens d’évoluer dans leurs mentalités. Car en plus de la fessée, le texte de loi prévoit d’interdire toutes les VEO, incluant la gifle, les menaces, les cris et les propos humiliants.

En revanche, la fessée pourrait toujours être autorisée dans un cadre privée entre deux adultes consentants.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !