« Nomophobie » , le mot de l’année 2018

Le Cambridge Dictionnary a désigné le terme « Nomophobie » comme mot de l’année 2018. Après populisme en 2017 et paranoia en 2016, le Cambridge Dictionnary met en avant une peur dans notre société.

Femme tenant son smartphone et lisant ses SMS
Nomophibia, la peur d’être loin de son smartphone.
Image Istock

Chaque année, le Cambridge Dictionnary, le dictionnaire en langue anglaise le plus populaire au monde fait voter les lecteurs de son blog et ses fans sur les réseaux sociaux afin d’élire le mot, parmi une liste de quatre termes, qui résumera le mieux l’année encourue. L’élection s’appelle  “The people’s word of 2018”. Après avoir voté pour populisme l’an dernier et paranoia en 2016, cette annnée, le dictionnaire Cambridge met en avant la nomophobie. Ce mot qui n’existe pas en français désigne l’inquiétude d’être éloigné de son téléphone portable.

Qu’est-ce-que la nomophobie ?

Nomophobie vient de « no mo » pour « no mobile » et du grec « phobia » pour la crainte. Le terme est défini ainsi par le dictionnaire : « peur ou inquiétude ressentie à l’idée de se trouver sans téléphone mobile ou d’être dans l’incapacité de s’en servir »

Le blog de Cambrigde Dictionnary justifie ainsi ce choix : « les gens du monde entier souffrent probablement de ce type d’anxiété au point de reconnaître que vous aviez besoin d’un nom », ajoutant que ce terme « n’est pas un mot scientifique »

Nomophobia a été choisi parmi les définitions suivantes :

« gender gap » qui définit une personne qui traite différemment les personnes suivant leur sexe, « écocide », qui désigne la destruction planifiée de la nature et « no-platforming », une pratique qui consiste à boycotter les idées d’une personne ou ses croyances car celles-ci sont considérées comme dangereuses.

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !