La Chine affiche la situation des citoyens endettés sur les réseaux sociaux

Mieux vaut ne pas être endetté en Chine

La Chine publie la situation des individus endettés en première page sur les réseaux sociaux. Un test a été effectué dans une partie du pays. Loin des valeurs morales et de la protection des données personnelles.

En Chine, on peut vous afficher sur les réseaux sociaux si vous êtes endettés

Si une situation d’endettement n’est jamais agréable pour le débiteur, que se passe-t-il lorsque le gouvernement décide d’afficher sur la home page des sociaux les plus populaires du plus grand pays de la planète le nom, la carte d’identité et la situation d’endettement avec le montant exact de la personne en situation d’endettement ?

Un premier test a été fait par la République de Chine sur les individus de la province de Hebei, sur la plateforme WeChat, qui compte un milliard d’utilisateurs. Pour aller plus loin, il suffit à l’utilisateur de se positionner sur la carte pour voir autour de lui les personnes endettées, dans un rayon de 500 mètres, comme l’explique China Daily, afin d’ajouter une honte supplémentaire aux individus concernées, et ainsi « leur permettre de rembourser leurs dettes plus facilement », comme l’explique The Next Web.

Ce programme fait partie de nos mesures visant à appliquer nos décisions et à créer un environnement socialement crédible explique un élu aux médias chinois (Slate)

La même situation a été enregistrée sur le réseau sociaul Tiktok, une plateforme communautaire chinoise qui permet de créer des clips musicaux, téléchargée plus de 46 millions de fois. Selon le site Quartz, en 2018, le tribunal du district de Nanning avait diffusé des informations sur la situation des personnes endettées afin que ces dernières payent leurs dettes. L’homme avait alors réglé sa dette de 67 000 euros.

 

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !