Jawad, le logeur de djihadistes, finalement condamné à 4 ans de prison

jawad-logeur
jawad-logeur

Alors que Jawad Bendaoud, le logeur de terroristes, avait été relaxé par le tribunal correctionnel en février 2018, il a finalement été condamné à 4 ans de prison en appel pour recel de malfaiteurs terroristes.

C’était en février 2018. Lors d’un procès, ou plutôt une parodie de procès tragico-comique (le procès, très médiatisé, avait été surnommé Jawad Comédie Club dans les journaux) pendant lequel Jawad Bendaoud avait tenu des propos qualifiés de risibles par son avocat, l’accusé avait été finalement relaxé au grand dam des familles des victimes. Jawad avait logé les terroristes des attentats du 13 novembre 2015 qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis

L’escalope Boursin, la journée sous 7 grammes de cocaïne, le bœuf aux lentilles, Claude François, le business de drogues, Joey Starr et Daesh, Snoop Dog et Ben Laden, la casquette PSG, l’Auberge espagnole… 

Jawad finalement été condamné ce vendredi par la cour d’appel de Paris à 4 ans de prison. Il est également privé de ses droits civiques pour une période de 5 ans. Avant son procès en première instance, il avait passé 27 mois en détention provisoire, dont 15 pour affaire de recel de malfaiteurs. Le co-accusé Youssef Assalam est également condamné à une peine de 4 ans de prison.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !