Au Japon, des taxis utilisent la reconnaissance faciale pour proposer des publicités ciblées

La publicité du futur. Alors que le data marketing, la collecte de vos données afin de proposer un contenu ciblé est le fantasme de tous les publicitaires, le Japon a fait un grand pas en testant une technologie de reconnaissance faciale.

premium-taxi-vision-par-dena

Alors que le cinéma fantasmait depuis des années sur la reconnaissance faciale – un film d’anticipation comme Minority Report – sorti il y a quinze ans, dans lequel on peut voir du marketing par reconnaissance faciale – le Japon l’a fait.

Bien assis tranquillement sur la banquette arrière de ce taxi, les passagers sont scannés par un système de reconnaissance faciale incrusté dans le siège avant. Cette petite tablette est également dotée d’une caméra et permet de vous proposer des contenus adaptés à vos envies.

Ce système a été mis en service dans quelques 800 taxis, et a été mis au point par la société japonaise de services mobiles et électroniques DeNA. Cette technologie porte le nom de Premium Taxi Vision et pourrait faire date dans l’histoire de la publicité.

Taxi Japan Tokyo DR
Taxi Japan Tokyo DR

« Nous sommes en mesure d’extraire de la data sur les caractéristiques des clients à l’aide des séquences vidéo, et d’estimer leur genre, leur âge et d’autres informations permettant d’optimiser les contenus publicitaires ».

site de DeNA 
data-marketing-japan
data-marketing-japan

Mais comment transitent vos données ?

Une fois votre visage scanné, vos informations permettent d’établir un profil du passager. Ces données sont envoyées directement à l’agence de publicité nippone Geniee, qui génère ensuite un profil et propose par la suite du contenu adapté.

Seulement voilà, et votre vie privée là dedans ? Après une photo postée sur Twitter, certains ont été choqués par une telle technologie. Si l’entreprise nippone a affirmé qu’elle ne conservait pas vos données, elle a également promis que le nom des clients n’apparaitrait pas dans les contenus.

Mais ce n’est pas la première fois qu’un système de reconnaissance faciale est implementé au Japon. Avant Premium Taxi Vision, d’autres lieux ont été investis par des scanners. Plusieurs aéroports scannent les visages des passagers au Japon afin de réduire l’attente à la douane. Des chaines de supermarchés testent également la reconnaissance faciale lors de vos passages en caisse : il est possible de payer en étant scanné par la caméra, en ayant enregistré vos données bancaires au préalable sur une application.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !