Le cristal, le nouveau mode de stockage révolutionnaire

Quartz Cristal de roche
Quartz Cristal de roche

Les cristaux de Quartz permettre de stocker une quantité incroyable de données, tant et si bien que certaines entreprises de haute technologie semblent dores et déjà exploiter leur capacité.

Les cristaux, composante de la nature, sont également hyper présents dans notre quotidien. Tant et si bien que ce qui ressemblent à des morceaux de verre intéressent de plus en plus les scientifiques. Bracelet en cristal Michaël Vessiere

Différences entre cristal et minéral

On connait certaines de leurs propriétés, comme la photoluminescence ou la biréfringence, des qualités qui permettent aux ingénieurs de créer des matériaux innovants, utiles et performants à base de cristal. Pour rappel, un cristal est une matière solide constitué d’atomes, d’ions et de molécules assemblés de façon uniforme. Sachez aussi qu’un cristal n’est pas un minéral, même si certains minéraux peuvent être des cristaux, d’autres ne le sont pas !

Les défauts apparents du cristal sont en réalité des décalages et des distortions par rapport à la structure d’origine des atomes. Les défauts s’appellent des dislocations, et sont un écart à l’empilement des atomes.

bracelet corde

Si le quartz intéresse aussi les scientifiques, c’est aussi pour les capacités de stockage possibles avec le cristal… Cela pourrait vous paraitre insensé, mais pourtant… Un cristal temporel possède une structure atomique qui lui permet d’être en mouvement perpétuel, sans avoir besoin d’énergie.

Quel est le point commun entre les DVD, les VHS, les clés USB ou encore les disques CD ? CES technologies de stockage informatique ont sans cesse évolué, le support devenant de plus en plus petit, mais pas pour autant plus perènne. Le cristal quartz pourrait permettre de stocker beaucoup d’informations, pour très longtemps.

Déjà en 2012, le lauréat du prix Nobel Frank Wilczek, attirait l’attention sur le fait que les cristaux temporels étaient des structures en mouvement, même à leur état d’énergie le plus bas, et s’intéressait donc à l’utilisation du cristal temporel.

Des chercheurs ont compris tout l’attrait de ce dernier, et dès lors, ont cherché à pouvoir graver au laser une fine plaque de quartz afin de pouvoir stocker des informations à l’intérieur de celle-ci… pendant des centaines de millions d’années, voir des milliers d’années. Si le procédé vous semble farfelu, sachez que Hitachi travaille actuellement sur l’industrialisation d’un tel système de stockage.

Pour graver l’information, à l’intérieur même du cristal il faut utiliser un faisceau laser que l’on appelle « femtoseconde ». Cet appareil ultra précis produit des impulsions millimétrées,


Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !