Des bus TCL vers l’aéroport Lyon Saint-Exupéry dès la rentrée !

C’est sans aucun doute la meilleure nouvelle de la journée, et peut être même de la semaine. A vous, lyonnais, qui aimez voyager, sachez que des bus TCL vont être mis à disposition pour vous rendre à l’aéroport !

La nouvelle en a surpris plus d’un, et pourtant. Nous étions nombreux à protester contre le tarif exorbitant et prohibitif du Rhône Express, seul transport en commun pour accéder à l’aéroport de Lyon, mais aussi aux tarifs trop élevés proposés par certains co-voitureurs sur l’application Blablacar. Bref, lors de ces dernières années, si vous vouliez aller à l’aéroport prendre votre avion ou votre Ouigo, cela vous coutait les yeux de la tête (comptez 35 euros environ pour un plein tarif, billet A/R achetés séparément 27 pour un étudiant + 2 euros de ticket TCL à la sortie du Rhône Express). Si vous optez pour un billet A/R il est à 28 euros !

Un tarif démentiel pour une navette d’aéroport

De quoi halluciner lorsque vous partez en week end à Paris ou à Marseille à bord d’un Ouigo qui vous coûte 30 euros A/R. Mais cette absurdité monopolistique et en train de disparaitre… Il était temps !

alt:"rhône-express-fini"
Rhône Express : photo Flickr CC

Ont-ils entendu vos prières. Pas vraiment. C’est une décision du tribunal administratif de Lyon qui a retoqué le recours sur la concurrence de Rhônexpress. Fouziya Bouzerda, a annoncé ce matin que des bus TCL seraient de nouveau en service dès le mois de septembre pour rallier l’aéroport et la gare SNCF de Saint-Exupéry. On ignore quelles lignes de bus fonctionneront et quels arrêts seront desservis, mais nous vous tiendront au courant sur Focusur !

BON VENT RHONE EXPRESS

Une « bonne nouvelle, car elle redonne du choix et permet ainsi d’améliorer sensiblement la desserte de l’aéroport, par un mode de transport alternatif à la voiture. Cela ne fait que confirmer ma volonté de renégocier en profondeur le contrat du Rhone express. Nous avons commencé, et nous allons continuer », a réagi le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !