SpaceX : Décollage réussi pour envoyer une horloge atomique dans l’espace

Le 25 juin 2019, l’entreprise américaine d’Elon Musk a réussi le lancement de sa fusée Falcon Heavy. La société Spacex a collaboré avec de nombreux grands groupes dans le but de placer 24 satellites en orbite. Dans cet article, nous allons nous intéresser à la nouvelle horloge atomique de la NASA qui compte parmi les 24 satellites présents.

Falcon Heavy : La fusée la plus puissante au monde

Ce mardi 25 juin 2019, la fusée la plus puissante au monde créé par le groupe SpaceX a réalisé son troisième décollage. Le lancement a été effectué au centre spatial Kennedy en Floride à 8 h30 (heure française). Ce fut certainement l’opération la plus compliquée accomplie par Spacex à avouer son président Elon Musk. En effet, le but étant de déployer 24 satellites sur trois orbites différentes. La charge était très lourde pour la Falcon Heavy qui s’est encore une fois montrée capable de déployer plus de 64 tonnes de charges en orbite.

Deep Space Atomic Clock : Qu’est-ce que c’est ?

Parmi les 24 satellites présents dans la fusée Falcon Heavy de SpaceX, la NASA a notamment confié sa nouvelle horloge atomique. En prévision de prochains voyages dans l’espace, l’horloge atomique aura pour but d’être le nouveau GPS des astronomes. En effet, aujourd’hui, lorsqu’un vaisseau spatial souhaite connaître sa position exacte, il est obligé de se connecter aux données qui proviennent de la Terre. La précision est insuffisante et il n’existe encore aucune fiabilité pour des voyages lointains dans l’espace. L’horloge porte son nom : “Deep Space” car elle va servir à explorer les profondeurs de l’espace, faciliter et coordonner les prochaines missions spatiales.

La Deep Space Atomic Clock a été mise en orbite et sera en phase test tout au long de l’année afin de devenir en quelque sorte, le nouveau GPS de l’espace. D’après les scientifiques, cette horloge atomique sera cinquante fois plus précise et fiable que les horloges des satellites utilisées aujourd’hui pour nos systèmes GPS.

Une horloge atomique a la capacité à se corriger automatiquement, de ce fait, elle se décalerait d’à peine une seconde tous les dix millions d’années. À titre de comparaison, une horloge d’un satellite GPS classique risque de perdre une milliseconde au bout de quelques semaines. Un millième de seconde peut paraître anodin mais lorsque l’on compare ce temps perdu à la vitesse de lumière, une différence de 300km pourrait apparaître sur la position du vaisseau.

Verdict

Ce lancement a été une réussite et SpaceX a encore prouvé qu’elle est bien l’entreprise la plus avancée dans le domaine de l’astronautique et du vol spatial. La NASA a réussi à placer en orbite son horloge atomique et il nous reste plus qu’à attendre l’année de test afin de savoir si cette horloge sera capable de révolutionner la navigation dans l’espace.  Les vaisseaux seront autonomes et il sera alors facile de connaître leurs positions exactes pour suivre leurs déplacements de manière précise.

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !