Le premier cas de coronavirus identifié en France, à Lyon ?

Coronavirus : Une ressortissante chinoise arrivée à Lyon en France, cette semaine, serait porteuse du virus appelé Coronavirus dont tous les médias parlent actuellement.

Attention ! Selon les autorités sanitaires, L’Ambassade de Chine en France a demandé à l’une de ses ressortissantes arrivée en France cette semaine de se rendre à l’hôpital le plus proche.

Comment se fait-il que cette chinoise, habitante de la ville Wuhan, ait pu venir jusqu’à Lyon, malgré la mise en quarantaine instauré dans la ville. En effet, il est difficile de sortir ou de rentrer à Wahun, comme dans deux autres villes chinoises où des cas de Coronavirus ont été avérés. Les autorités chinois ont peur que le virus mute au contact d’autres personnes contaminées.

Ce nouveau virus est traité comme une maladie infectieuse de grade A, selon la Commission nationale de la santé . Pour rappel, les chinois ont classé le choléra et la peste bubonique comme maladies infectieuses de grade A.

Pour rappel, le Coronavirus produit les effets suivants :

  • De la fièvre
  • une toux persistante
  • Forme grave : insuffisance respiratoire
  • complications cardiaques
  • Peut provoquer la mort
  • mise en quarantaine obligatoire
alt="mettre-un-masque-pour-éviter-la-pollution-et-les-virus"
Mettre un masque en Asie pour éviter la pollution et les virus photo Pixabay .

Pour l’heure, le virus a tué 17 personnes et plusieurs centaines sont à l’hopital. La jeune femme contaminée actuellement à Lyon aurait expliqué sur Wechat avoir les symptomes du virus. Dès lors, des chinois ont prévenu les autorités. La jeune femme se serait vantée d’avoir passée la frontière et d’être arrivée à Lyon avec les symptômes du virus

En France, l’ambassade de Chine a réagit suite à cette alerte, dans un communiqué que voici :

“Récemment, l’Ambassade de Chine a reçu des appels et mails de plusieurs citoyens chinois, signalant qu’une femme d’origine de la ville de Wuhan a posté, dans l’espace Moments de son compte Wechat, des informations prétendant qu’elle avait des symptômes de fièvre et de toux, avait pris des antipyrétiques et réussi à passer le contrôle à l’aéroport et à entrer dans le territoire français. […] Au soir du 22 janvier, l’Ambassade a pris contact avec la personne concernée, Madame Yan, et lui a demandé d’appeler rapidement le 15, pour qu’elle soit prise en charge par les urgences.”

Ambassade de Chine

Pour l’heure, les Hospices Civils de Lyon ont affirmé au Progrès qu’il n’y avait eu aucun appel à ce sujet aux urgences de Lyon…L’heure n’est pas à la panique, mais selon plusieurs sources, la personne infectée aurait déjeuné à la cantine Exki en presqu’ile, ainsi que chez la Mère Brazier.

Les autorités ont-ils adopté un discours de façade afin que la population ne cède pas à la peur panique ?

Cependant, interrogée à Paris ce jeudi lors d’un point presse, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé a affirmé qu' »aucun cas douteux » n’avait était détecté en France. « Deux cas ont été investigués, mais se sont avérés négatifs », a-t-elle ajouté. Les autorités ont-ils adopté un discours de façade afin que la population ne cède pas à la peur panique ? Éléments de réponse surement dans les prochains jours…

Ce qui est sur, c’est qu’une ressortissante chinoise issue de la zone infectée a pu passer les contrôles et venir à Lyon. Mais pour l’instant, rien ne prouve qu’elle n’ai été infectée !

Signaler une erreur.

Rejoins-nous sur Facebook !